National

Un meurtre dans un autobus aurait fait fuir les clients

Un meurtre dans un autobus aurait fait fuir les clients
Photo by: THE CANADIAN PRESSWill Baker, formerly known as Vince Li, leaves the Law Courts building in Winnipeg, after his annual criminal code review board hearing, on Monday, February 6, 2017. A schizophrenic man who beheaded and cannibalized a fellow passenger on a Greyhound bus could know later this week whether he will be granted his freedom. THE CANADIAN PRESS/Trevor Hagan

REGINA — Le ministre responsable de la société d’investissements de la Couronne de Saskatchewan affirme que le meurtre par décapitation commis dans un autobus Greyhound au Manitoba, il y a dix ans, a fait fuir les utilisateurs.

Selon Joe Hargrave, la clientèle du service public offert à l’époque par la Saskatchewan Transportation Co. s’est effondrée après le tragique événement.

Le 30 juillet 2008, Vince Li, qui s’appelle aujourd’hui Will Baker, a décapité un passager du nom de Tim McLean avant de poser un geste anthropophage à bord d’un autobus Greyhound en route vers Winnipeg.

Accusé de meurtre au second degré, Vince Li a été jugé non criminellement responsable de ses gestes.

Depuis, il a obtenu une libération complète de l’hôpital psychiatrique où il était interné.

La Saskatchewan a mis fin à son service de transport par autobus l’an dernier dans le cadre de son budget d’austérité. La chute constante du nombre d’utilisateurs a servi à justifier la décision.

Cette semaine, la compagnie de transport Greyhound a annoncé qu’elle mettait fin à son service d’autocar dans toutes les provinces de l’Ouest du Canada à compter de la fin du mois d’octobre.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *