National

Un train de marchandises déraille en Montérégie

Un train de marchandises déraille en Montérégie
Photo: Pascal Marchand/La Presse canadienneA Canadian Pacific freight train derailed Monday, July 16, 2018 in the town of Saint-Polycarpe, Que., just east of the Ontario border. THE CANADIAN PRESS/HO-Pascal Marchand MANDATORY CREDIT

SAINT-POLYCARPE, Qc — Un train de marchandises du Canadian Pacific a déraillé, lundi soir, dans la petite municipalité de Saint-Polycarpe, en Montérégie, sans qu’il n’y ait de déversement de matière dangereuse, selon le ministère de l’Environnement.

Vingt-cinq wagons ont déraillé sur un convoi de 95 wagons, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Environnement, Stéphane Degarie.

Deux wagons contenant du propane étaient entièrement dans la rivière qui traverse la municipalité, tandis que deux autres wagons transportant aussi du propane se trouvaient sur les berges du cours d’eau.

«Aucun de ces wagons ne représente une menace pour l’environnement, car ils sont intacts et il n’y a aucune fuite», a assuré M. Degarie en entrevue à La Presse canadienne.

Le ministère rapportait cependant une fuite «mineure» d’huile végétale, puisqu’un des wagons endommagés transportait cette matière.

«Nous n’avons pas d’impact sur le cours d’eau avec ce déversement», a précisé M. Degarie.

«Les mesures sont prises pour colmater la fuite et pour récupérer l’huile qui a été déversée», a-t-il ajouté.

On ignore encore ce qui a provoqué le déraillement qui s’est produit vers 19h.

Il n’y a pas eu de blessé.

Urgence-Environnement a indiqué qu’il n’y a pas eu d’évacuation et «qu’un intervenant était présentement sur les lieux».

La Ville avait publié un message sur sa page Facebook, informant les citoyens que le déraillement avait eu lieu «à la hauteur du chemin De Beaujeu, entre les chemins Élie-Auclair et De L’Église».

Une partie du chemin Elie-Auclair était fermée à la circulation lundi soir.

La municipalité ajoutait que «les autorités municipales et ferroviaires étaient à pied d’oeuvre pour régler la situation le plus rapidement possible».

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) dit avoir été mis au courant de la situation et enverra un enquêteur sur les lieux mardi matin.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *