National
15:06 14 novembre 2018 | mise à jour le: 14 novembre 2018 à 15:18

AEUMC: le Congrès américain alimente l’incertitude

AEUMC: le Congrès américain alimente l’incertitude
Photo: Judi Bottoni/APJudi Bottoni / The Associated Press

WASHINGTON — Tandis que les démocrates américains cherchent à fignoler le nouvel accord commercial conclu entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, les experts préviennent que l’incertitude économique persistera jusqu’à la ratification du traité par le Congrès des États-Unis.

Plusieurs membres de la Chambre des représentants, reconfigurée lors des élections de mi-mandat, signalent toutefois qu’ils ne sont pas sur le point d’entériner l’Accord États-Unis–Mexique-Canada (AEUMC). Le représentant démocrate du New Jersey, Bill Pascrell, pressenti comme prochain président d’un influent sous-comité sur le commerce, compte parmi les élus ayant déjà fait part de leurs réserves.

En entrevue avec Bloomberg, M. Pascrell a indiqué que la nouvelle majorité démocrate à la chambre basse réclamera une meilleure application des dispositions relatives à la protection de l’environnement et au droit du travail avant de donner son appui à l’un des plus grands accomplissements à ce jour de l’administration de Donald Trump. La représentante démocrate de la Californie, Nancy Pelosi, qui devrait diriger la nouvelle majorité démocrate, a énoncé les mêmes conditions.

Des avocats spécialisés en commerce estiment que l’incertitude économique continuera de planer au-dessus des trois pays signataires de l’AEUMC jusqu’à sa ratification officielle. Selon eux, cette instabilité ne ferait que s’aggraver si, pour faire monter la pression sur le Congrès, le président américain réitérait sa menace de déchirer l’ALÉNA, qui doit demeurer en vigueur jusqu’à la mise en oeuvre du nouveau traité.

Articles similaires