National

L’animateur Éric Salvail arrêté

L’animateur Éric Salvail arrêté
Photo by: Mario Beauregard/Métro

Le producteur et animateur Éric Salvail est accusé d’agression sexuelle, de harcèlement criminel et de séquestration d’une personne pour des faits qui remonteraient à 1993, alors que la vedette était au début de la vingtaine.

Un mandat d’arrestation visé, qui a été signé mardi par une juge de paix magistrate, comprend trois chefs d’accusation concernant une seule victime. Le nom de celle-ci n’a pas été rendu public afin de protéger son identité.

Les gestes auraient été posés il y a environ 25 ans, entre le 1er avril et le 30 novembre 1993, à Montréal.

La vedette de la télévision a été arrêtée ce mardi par les policiers du Service de police de la ville de Montréal (SPVM). M. Salvail s’est présenté en début d’après-midi à un poste de police et il a été remis en liberté sur promesse de comparaître, précise le SPVM.

L’homme de 49 ans devra comparaître au palais de justice de Montréal le 15 février prochain.

L’an dernier, des techniciens qui ont perdu leur emploi en raison de la fin abrupte de l’émission En mode Salvail ont réclamé 736 000$ en salaires impayés au producteur et animateur.

Plusieurs allégations
De nombreuses allégations d’inconduites sexuelles visant Salvail avaient été rapportées en octobre 2017 dans le quotidien La Presse.

Onze personnes – des hommes et des femmes – avaient alors raconté aux journalistes du quotidien – 10 sous le couvert de l’anonymat, et un qui avait accepté que son nom soit publié – avoir subi des inconduites, ou en avoir été témoins, de la part du populaire animateur.

L’enquête de La Presse faisait état d’avances sexuelles en string, de parties intimes exhibées ou empoignées, de tentatives de séduction insistantes dans des salles de montage et de commentaires sexuels à répétition.

Aucune des allégations contre Éric Salvail n’a été prouvée devant un tribunal.

Après la parution de ce reportage du 18 octobre 2017, l’animateur et producteur s’était dit «fortement ébranlé» par les allégations d’inconduite sexuelle formulées contre lui.

«J’aborde cette situation avec énormément d’empathie pour tous ceux et celles à qui j’aurais pu causer un malaise ou quelque forme de préjudice que ce soit. Je n’ai jamais eu l’intention d’indisposer quiconque», écrivait alors l’homme dans une courte déclaration publiée sur sa page Facebook.

Du même souffle, la personnalité, très présente sur la scène artistique québécoise, avait indiqué prendre une «pause professionnelle».

Son émission de télévision En mode Salvail et celle qu’il animait à la radio, Éric et les Fantastiques, ont été rapidement suspendues par les diffuseurs.

Puis, des entreprises ont rompu leurs liens d’affaires les uns après les autres. Les supermarchés Metro ont décidé de suspendre leur entente publicitaire avec Éric Salvail, tout comme la chaîne d’alimentation rapide McDonald’s.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *