National

Mort d’un pilote: décision en cour martiale

Mort d’un pilote: décision en cour martiale
Photo by: Getty ImagesGavel & Handcuffs on wood table. CLICK TO SEE MORE!

COLD LAKE, Alb. — Un pilote a été condamné à une amende de 2000 $ après avoir plaidé coupable devant une cour martiale d’avoir piloté son avion à réaction CF-18 trop bas lors d’une mission d’entraînement au cours de laquelle un de ses pairs est décédé dans un écrasement.

Le capitaine Christopher Mileusnic dirigeait le 28 novembre 2016 une formation de deux avions qui larguait des bombes sur des cibles proches du champ de tir de Cold Lake, dans le nord-est de l’Alberta.

Les règles applicables à la mission à basse altitude imposaient à l’aéronef de disposer d’un afficheur tête haute opérationnel — un dispositif permettant à un pilote de consulter des informations de vol sans détourner les yeux.

Selon l’exposé conjoint des faits, les pilotes étaient pressés de laisser tomber toutes leurs bombes avant de retourner à la base.

L’affichage tête haute de M. Mileusnic vacillait et ne montrait pas d’informations d’altitude cohérentes, comme l’exigeaient les règles de vol.

Malgré le problème, il a continué la mission de pair avec le capitaine Thomas McQueen.

«Pendant qu’il effectuait la manoeuvre d’évasion en toute sécurité, le capitaine McQueen a heurté accidentellement le sol et est décédé instantanément», indique la déclaration des faits.

Selon ce document, il n’est allégué d’aucune façon que les actions du capitaine Mileusnic pendant le vol ont contribué à l’accident et à la mort du capitaine McQueen.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *