Actualités
17:36 13 novembre 2019

Des partisans de Don Cherry menacent de ne plus porter de coquelicot

Des partisans de Don Cherry menacent de ne plus porter de coquelicot
Photo: Bruce Bennett/Getty ImagesDon Cherry (à droite) et son co-animateur Ron Maclean

Don Cherry se plaignait de ne pas voir assez de coquelicots. Sauf que certains de ses partisans promettent maintenant de ne plus porter ces épingles après que la Légion royale canadienne se soit dissociée du controversé commentateur.

La Légion agit depuis des années pour «rendre hommage et venir en aide aux vétérans». Elle distribue, par exemple, des coquelicots en l’honneur du Jour du souvenir.

Dans la foulée des propos anti-immigration tenus samedi par M. Cherry, l’organisation a décidé de désavouer les opinions de l’ex-entraîneur de hockey.

«Les opinions personnelles de M. Cherry étaient blessantes et sèment la discorde, a écrit l’organisation dans un Tweet en anglais le 11 novembre. Nous n’endossons pas celles-ci. Nous apprécions tout de même le soutien important de M. Cherry pour les vétérans.»

«Nous savons que plusieurs nouveaux Canadiens comprennent et accueillent la tradition du coquelicot rouge. Nous continuerons d’éduquer la population sur l’importance de ce symbole fort», a poursuivi l’organisme.

Quitter la légion

Sur les réseaux sociaux, le message semble avoir poussé plusieurs membres de la Légion à reconsidérer leur engagement.

«Avec cela, je vais devenir « ces personnes » [en référence à la qualification faite par Don Cherry des immigrants] et ne supporterai plus jamais la légion», écrit un utilisateur Twitter.

«Je viens de revenir de mon événement pour le Jour du souvenir, a lancé un autre. Je suis un vétéran, j’étais le commandant de la parade et le vice-président de notre fonds pour coquelicots. Demain, je collecterai probablement nos boîtes pour la dernière fois. Ce n’est pas surprenant que les vétérans ne se joignent plus à la Légion.»

À Toronto mercredi, une vingtaine de manifestants ont protesté devant les bureaux de Rogers, qui a congédié Don Cherry lundi après qu’il ait tenu ses propos discriminatoires.

Des appuis

Les réactions à la position de la Légion n’ont pas été que négatives. Plusieurs utilisateurs Twitter ont félicité l’organisme pour ses points de vue.

«Merci, a exprimé l’un d’eux. Je vois que M. Cherry détient toujours un statut honoraire de membre à vie pour la Légion. Le laisser garder cette distinction envoie des signaux contradictoires aux Canadiens sur ce que veut dire le statut de légionnaire.»

«Tous ceux qui ont décidé de ne plus acheter ou porter un coquelicot en raison de ce Tweet, s’il-vous-plaît, révisez votre décision. Rappelez-vous où les fonds vont», a soutenu un autre usager.