National
12:40 8 mars 2021 | mise à jour le: 8 mars 2021 à 16:34 temps de lecture: 2 minutes

Pas encore d’égalité homme-femme, disent trois quarts des Canadiennes

Pas encore d’égalité homme-femme, disent trois quarts des Canadiennes
Photo: Sean Gallup/Getty Images

Au Canada, près de trois femmes sur quatre (73%) croient qu’il en faudra plus pour atteindre l’égalité des sexes. C’est là une des principales conclusions d’un sondage publié lundi par la firme Léger.

Mené sur le Web à la fin du mois de février, le coup de sonde révèle notamment que les Canadiennes sont plus exigeantes que leurs voisines du Sud quant aux enjeux d’égalité homme-femme. Moins de 60% des Américaines croient que l’égalité n’a pas encore été atteinte chez elles.

Le sondage a rejoint un total d’environ 1250 répondantes au Canada comme aux États-Unis.

Selon les répondantes canadiennes interrogées par Léger, c’est surtout dans les sports et en politique que l’égalité se fait attendre. C’est à la maison qu’il y aurait plus d’avancées. Quoique moins de 70% des participantes croient que l’égalité y aurait été réalisée.

Au pays, à peine une femme sur cinq se satisfait de la situation actuelle. Chez les hommes, c’est le double. Une proportion de 38% des hommes qui ont répondu aux questions du sondage affirme que l’égalité homme-femme est accomplie.

Jusqu’au travail

Selon les Canadiennes interrogées, le milieu du travail accentue les inégalités sociétales. Encore une fois, 73% des femmes évaluent «que les hommes gagnent plus pour le même emploi».

Des impressions qu’appuient les données de Statistique Canada. En 2018, l’agence fédérale rapportait un écart salarial moyen d’environ 13%. Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), seuls sept pays rapportent des fossés plus élevés qu’au Canada.

Une solution? La mise en place de quotas afin d’assurer la présence de femmes dans les conseils d’administration. C’est du moins ce que pensent 57% des Canadiennes interrogées par Léger.

Le sondage étant non probabiliste, il ne comporte pas de marge d’erreur. Un échantillon probabiliste de la même taille aurait une marge d’erreur de ±2,50%, 19 fois sur 20.

Articles similaires