National

L’alerte AMBER déclenchée au Québec est levée

Un véhicule autopatrouille de la Sûreté du Québec.
Photo: Mario Beauregard/Métro

L’alerte AMBER lancée plus tôt vient d’être levée. Les deux enfants en bas âge enlevés par leur mère ont été retrouvés sains et saufs, a annoncé la Sureté du Québec.

Selon l’alerte lancée sur les téléphones à 12h04, Maryse Desmarais, 33 ans, avait enlevé Chase Champigny, 3 ans, et Mayden Champigny, 1 an, à Sutton, en Estrie.

Les trois personnes ont été localisées par la police au Nouveau-Brunswick, sur la route 16, à près de 1000 kilomètres de Sutton. Elles manquaient à l’appel depuis le 6 octobre 16h. La femme était au volant d’un Chevrolet Traverse 2011 noir.

Vers 16h, la Sureté du Québec n’avait toujours aucun détail entourant les causes et les circonstances de l’enlèvement.

«On a voulu médiatiser rapidement pour aviser les gens que tout le monde étaient retrouvés et se portaient bien, c’était la priorité à ce moment-ci. Évidemment, c’est un dossier qui est en évolution», a mentionné la porte-parole Hélène Saint-Pierre.

Selon une proche de Maryse Desmarais, la mère de six enfants vivait des «épreuves» en lien avec le fait qu’elle a été victime de violence conjugale de la part d’un de ses ex partenaires.

«Je t’appuie dans tes démarches parce que je trouve qu’aucune femme victime de violence conjugale devrait être la méchante de l’histoire et tout perdre à cause de la méchanceté d’un ex et de la famille d’un ex», affirme l’amie de Mme Desmarais dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook un peu avant 13h.

Articles récents du même sujet