National

L’inflation au Canada a atteint un record jamais vu depuis 1983

Inflation des prix
Inflation des prix. Photo: Istock

L’indice des prix à la consommation a augmenté de 7,7% en mai au pays, selon Statistique Canada, marquant un record d’inflation jamais observé depuis janvier 1983. Il s’agit également d’une augmentation par rapport à la hausse de 6,8% enregistrée en avril.

Au Québec, la hausse est de 7,5% par rapport à mai 2021 et de 1,4% par rapport à avril dernier. Les provinces avec les taux d’inflation les plus forts sont le Nouveau-Brunswick (8,8%), la Nouvelle-Écosse (8,8%), le Manitoba (8,7%) et la Colombie-Britannique (8,1%).

Sans surprise, le coût de l’essence est un des principaux facteurs alimentant ce niveau record d’inflation au Canada et au Québec. Mais même sans l’essence, la hausse de l’indice des prix à la consommation aurait tout de même atteint 6,3% au pays.

L’accélération de la croissance en mai a été principalement attribuable à la hausse des prix de l’essence, lesquels ont augmenté de 12,0 % par rapport à avril 2022 (-0,7 %). L’augmentation des prix pour les services, comme les hôtels et les restaurants, a aussi contribué à la hausse. Les prix des aliments et du logement sont restés élevés en mai, leur taux de croissance d’une année à l’autre étant le même.

Statistique Canada

Le double de la croissance des salaires

Cette hausse importante de l’inflation portera un coup dur aux portefeuilles des consommateurs. Toujours selon Statistique Canada, la croissance des salaires a été de seulement 3,9% sur la même période. Le coût de la vie augmente donc presque deux fois plus vite que les salaires.

Le Parti conservateur n’a pas hésité à décocher des flèches à l’attention du gouvernement de Justin Trudeau. Dans un communiqué, le parti accuse le gouvernement Trudeau d’être partiellement responsable de l’inflation à cause de ses «dépenses irresponsables».

«Moins d’une semaine après que la vice-première ministre a présenté sa soi-disant solution à la crise inflationniste, le problème ne fait qu’empirer avec des prix qui grimpent de 7,7 pour cent – la plus forte augmentation depuis près de quatre décennies», souligne le parti.

Jeudi dernier, la ministre des Finances Chrystia Freeland s’en est essentiellement remise aux mesures dévoilées dans le budget fédéral pour contrer la hausse du coût de la vie. Son discours, prononcé devant des gens d’affaires de Toronto, en a laissé beaucoup sur leur faim.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet