Soutenez

Legault annonce une campagne de vaccination «massive» pour la rentrée

le premier ministre et chef de la CAQ, François Legault
François Legault Photo: Josie Desmarais/Métro

À quelques jours de la rentrée scolaire, le ministère de la Santé et des Services sociaux déploie une nouvelle campagne de vaccination pour la dose de rappel du vaccin contre la COVID-19. Il prévoit de vacciner 300 000 personnes par semaine, et encourage ainsi la prise de rendez-vous.

Lors du point de presse tenu ce mardi, la Santé publique n’a toutefois pas recommandé de mesures sanitaires obligatoires. François Legault a confirmé qu’il ne prévoyait pas d’en mettre en place en septembre, misant principalement sur la vaccination.

Ça fait cinq mois que vous avez reçu votre dernier vaccin, allez vous chercher une dose de rappel, je compte sur vous.

Le premier ministre du Québec, François Legault

Pour l’instant, la campagne de vaccination priorisera les 60 ans et plus, qui pourront accéder à une dose de rappel dès lundi. Elle s’étendra ensuite aux 18 ans et plus le 29 août.

Le ministre de la Santé envisage également de faire appel à la vaccination sans rendez-vous. Il demande par ailleurs au public de signaler tout ralentissement dans le déploiement de la vaccination pour les aînés dans les CHSLD et les résidences privées pour aînés (RPA).

Une 8e vague attendue

Dans un point de presse tenu le 12 août, la Santé publique disait s’attendre à une 8e vague à l’automne, en raison de la rentrée des classes notamment. L’évolution de l’épidémie dépendra alors du maintien de l’immunité face à de nouveaux variants.

Le ministre de la Santé rappelle qu’il est préférable d’attendre trois mois entre la dose de rappel et la dernière dose de vaccin reçu, ou depuis la dernière fois que la COVID-19 a été contractée.

Pour ce faire, les autorités misent sur une nouvelle campagne de vaccination pour une dose de rappel.

On a 150 cliniques de vaccination qui sont en train d’être mises en place, en plus des pharmacies. On a donc la capacité de vacciner tous ceux qui le souhaitent.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé

«On attend les résultats des études cliniques d’un potentiel nouveau vaccin bivalent», affirme la docteure Caroline Quach-Thanh. Au sujet du développement de ce nouveau vaccin bivalent par Moderna, mieux adapté aux nouveaux variants, Christian Dubé indique qu’il est préférable d’obtenir sa dose de rappel sans attendre un nouveau vaccin.

Rentrée scolaire et recommandations

Le ministère de l’Éducation a fait installer des capteurs de CO2 dans 90 000 classes à travers le Québec. Mais selon l’organisation Covid Écoles Québec, «seulement 1000 échangeurs d’air ont été installés». Selon elle, les écoles ne seraient pas prêtes à affronter une éventuelle nouvelle vague.

«Les enfants et le personnel sont dans un milieu fermé plusieurs heures par jour sans ventilation adéquate. [C’est la] recette parfaite pour favoriser la transmission du virus», estime l’organisation.

La question de l’installation de purificateurs d’air a été soulevée à plusieurs reprises. Pour le Dr Luc Boileau, directeur national de santé publique, il n’y a pas d’autres mesures à suggérer que celles déjà mises en place, comme les détecteurs de CO2.

«L’air est sécuritaire dans nos écoles», assure François Legault, qui promet que cette rentrée est la plus sécuritaire d’un point de vue sanitaire depuis les deux dernières années.

Les derniers chiffres de la COVID-19

La 7e vague de COVID-19 a atteint un pic à la mi-juillet et s’atténue progressivement depuis. En date du 3 août, le nombre de particules de virus détectées dans les eaux usées de Montréal atteignait 13 385 selon l’Institut national de la santé publique du Québec. Ce chiffre se situait à 35 141 le 15 juillet dernier.

Les dernières données de la santé publique du Québec font état de 36 nouveaux décès liés à la COVID-19 et d’une baisse de 29 hospitalisations à travers la province.

Dans le détail, on recense 1964 hospitalisations, dont 679 en raison de la COVID-19, soit une diminution de 29 par rapport à la veille. En ce qui concerne les soins intensifs, 50 personnes sont aux soins intensifs, dont 29 en raison de la COVID-19. Il s’agit d’une diminution de cinq par rapport à la veille.

Dans le réseau de la santé, 4109 travailleurs de la santé sont absents pour des raisons liées à la COVID-19.

Par ailleurs, 1256 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés à travers la province, d’après le bilan gouvernemental. Il est à noter que le nombre de cas répertoriés n’est pas représentatif de la situation actuelle, puisque l’accès aux centres de dépistage est réservé aux clientèles prioritaires. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.