National
21:11 15 janvier 2016 | mise à jour le: 16 janvier 2016 à 09:54 Temps de lecture: 2 minutes

Une personne morte dans une explosion en Alberta

Une personne morte dans une explosion en Alberta
Photo: Jeff McIntosh/THE CANADIAN PRESSAn oil sands facility seen from a helicopter near Fort McMurray, Alta., on July 10, 2012. Alberta's Crown-owned bank is predicting the first six months of this year will be the roughest yet in the current economic downturn.ATB Financial is forecasting the petroleum industry will continue to shed jobs, with Fort McMurray and Calgary taking the hardest hit. THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh

ANZAC, Alta. – Une personne a perdu la vie et une autre a été blessée gravement vendredi après-midi, lorsqu’une explosion a retenti dans une usine de sables bitumineux près de Fort McMurray, en Alberta.

La pétrolière Nexen a annoncé l’explosion à son usine de Long Lake par voie de communiqué, ajoutant qu’il n’y avait pas de «danger immédiat» pour les communautés à proximité ou pour les employés présents sur le site.

L’entreprise a précisé que son plan d’intervention d’urgence avait été mis en place, et que les premiers répondants de la municipalité régionale de Wood Buffalo étaient sur place.

Elle a indiqué que «l’installation touchée avait été fermée» et que les travailleurs «stabilisaient les lieux».

Le sergent Jeremie Landry, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), a révélé que les policiers avaient reçu un appel d’urgence à 16 h 43.

Le sergent Landry n’a pas pu dire si la victime et la personne blessée étaient des travailleurs, mais il a affirmé que les secours avaient constaté la mort de la personne sur place et que l’autre avait été transportée à un hôpital de Fort McMurray.

L’Agence de réglementation de l’énergie de l’Alberta a déployé ses enquêteurs sur le site.

L’été dernier, cette usine de Long Lake avait déversé sur le territoire plus de cinq millions de litres de produits pétroliers. L’agence de réglementation avait suspendu temporairement le permis de l’entreprise, qui ne respectait pas les règlements sur l’entretien et la surveillance des installations.

La suspension avait été levée au mois de septembre et l’usine fonctionnait à plein régime depuis ce temps.

L’installation de Long Lake est conçue pour produire jusqu’à 72 000 barils de bitume par jour.

Articles similaires