Politique

Denis Coderre veut améliorer les services aux citoyens

Denis Coderre, chef d'Ensemble Montréal et candidat à la mairie, lors d'un point de presse.
Photo: Josie Desmarais/Métro

Après ses préoccupations concernant la propreté de la ville, Denis Coderre continue ses annonces en ce début de campagne officiel et présente aujourd’hui son plan d’action pour une amélioration des services aux citoyens montréalais. 

Le candidat d’Ensemble Montréal entend notamment améliorer les appels des citoyens au 311 et à mettre en place une politique qu’il qualifie de «pas de mauvaise porte». M. Coderre veut s’assurer que chaque personne qui souhaite communiquer avec la Ville «soit guidée par un fonctionnaire jusqu’à ce qu’elle ait obtenu sa réponse, sans jamais se faire dire qu’elle n’est pas au bon département».

Utilisant l’image du «laissez-passer A38 des 12 travaux d’Astérix», Denis Coderre veut éviter le casse-tête administratif et réinventer la manière de communiquer avec la Ville. Il que la métropole fonctionne «comme une organisation accessible, orientée sur l’expérience citoyenne et la livraison de services au bon endroit, dans des délais raisonnables, de manière intelligente et raisonnée».

Nous mettrons toutes les forces de notre côté pour que les Montréalais obtiennent les réponses à leurs questions, pour qu’ils bénéficient de services modernes et faciles à utiliser, pour qu’ils puissent profiter de l’hiver dans une ville bien déneigée. Montréal est une “ville intelligente” et c’est le temps de le démontrer par une mise à niveau de nos services.

Denis Coderre, candidat d’Ensemble Montréal à la mairie.

Le déneigement, une priorité

Déjà au coeur des critiques établis il y a une semaine par l’équipe de Denis Coderre, le déneigement s’impose comme un service citoyen essentiel et prioritaire pour Ensemble Montréal.

Le conseiller de la Ville du district Bois-de-Liesse Benoit Langevin, parle de «recul» et avait fustigé «l’échec flagrant de l’administration Plante dans la gestion du déneigement et du déglaçage». Le parti d’opposition a notamment pointé du doigt une hausse des appels pour des chutes et des citoyens «qui n’ont pas pu sortir de chez eux parce que l’administration de Projet Montréal n’avait pas pris ses responsabilités.»

L’administration de Valérie Plante a reçu beaucoup de critiques au cours des quatre dernières années concernant le déneigement. Les budgets ont notamment dépassés à plusieurs reprises à cause d’hivers rigoureux.

En réponse à cette problématique si elle est élue, l’administration Coderre-Gelly prévoit un déneigement prioritaire des trottoirs et un doublement des sommes pour le déneigement pour les personnes à mobilité réduite. 

Du côté de l’impact sur le citoyen, Ensemble Montréal veut émettre des ententes avec des entrepreneurs privés pour offrir des places de stationnement gratuites de nuit pour les Montréalais qui devront bouger leurs véhicules pour les opérations. 

Une application «permettant de communiquer les déplacements des déneigeuses en temps réel» serait aussi développée et les nuisances sonores seraient réduites par un remplacement des signaux sonores sur les déneigeuses.

L’hiver est au cœur de notre quotidien et l’administration Coderre-Gelly saura affronter toutes les tempêtes.

Lyne Laperrière, candidate à la mairie de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles

Les taxes en 12 versements

Denis Coderre entend également simplifier le paiement des taxes foncières en offrant la possibilité «dans les 100 premiers jours de son potentiel mandat» de pouvoir payer ces taxes en 12 versements mensuels. Ces versement seront «sans intérêt et sans pénalité», précise le communiqué.

Déjà mise en place dans plusieurs autres villes canadiennes, ces prélèvements automatiques donneront «plus de flexibilité aux citoyens tout en réduisant les coûts administratifs liés à la collecte de l’impôt foncier», estime le candidat Coderre.

D’autres mesures financières sont également proposées par l’équipe de M. Coderre, comme le retour du calculateur en ligne de la portion non-résidentielle de la taxe foncière pour les immeubles mixtes. 

Alors que les nouvelles technologies se multiplient, la Ville de Montréal semble figée dans le passé; il est plus que temps qu’elle arrive au 21e siècle. Ce n’est pas aux citoyens de s’adapter à l’administration, c’est à l’administration de s’adapter aux besoins des Montréalais. C’est ce que nous ferons, surtout que la demande est là.

Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent et candidat pour Ensemble Montréal.

Denis Coderre et son équipe misent également sur l’accessibilité en améliorant la signalisation des feux de la métropole «en la rendant plus intuitive et facile de compréhension» ou en initiant un programme d’entretien des trottoirs, en été comme en hiver. Ce programme sera financé «via un fonds issu de la ville-centre» à destination des arrondissements. 

Articles récents du même sujet