Carrières
13:27 9 septembre 2020 | mise à jour le: 9 septembre 2020 à 14:11 temps de lecture: 4 minutes

Télétravail et santé mentale: comment gérer la charge de travail à la maison?

Télétravail et santé mentale: comment gérer la charge de travail à la maison?
Photo: 123RFOn a tendance à croire qu’être à la maison est synonyme de confort et de quiétude, mais la réalité est que le télétravail excessif a parfois des conséquences néfastes.

À cause du confinement, de nombreuses personnes à travers le monde sont passées en mode télétravail. Cette solution offre de nombreux avantages. Par exemple, il n’est pas nécessaire de quitter la maison et ainsi risquer d’attraper la COVID-19. Toutefois, on ne peut ignorer qu’elle pourrait aussi apporter des problèmes qui menacent la santé mentale des employés. Nous savons déjà que le défi du télétravail est plus grand à l’époque de la COVID-19 qu’à n’importe quelle autre époque.

«La définition du télétravail a fondamentalement changé pendant la pandémie. Dans d’autres situations, ce pourrait être un travail rêvé parce que ça te permettrait d’être là où tu le souhaites tout en gagnant de l’argent. Mais dans ce cas-ci, être « là où je veux » ça n’arrive pas pour tout le monde. Ce qui crée une grande pression mentale pour le travailleur parce qu’il doit savoir comment ramener en un seul endroit tous les éléments de la vie courante. Et c’est aussi une pression pour l’entreprise, qui doit adapter la dynamique de travail aux nouveaux défis et générer une synergie entre les besoins psychologiques, personnels et familiaux de l’employé», affirme Laura Reyes, psychologue organisationnelle à l’Université du Rosaire, en Colombie, et à l’Université de Bologne, en Italie.

Symptômes du télétravail

La fatigue physique et mentale, l’irritabilité, les maux de tête fréquents, les problèmes de sommeil, l’absence de motivation et la faible productivité figurent parmi les problèmes que peuvent vivre les travailleurs. Pour Mme Reyes, il est important de faire face à cette situation de deux façons : l’une par le travailleur et l’autre par l’entreprise.

L’entreprise doit comprendre le changement dans la dynamique de travail et ce qu’il génère pour le travailleur et sa santé mentale.

«C’est un défi pour la dynamique de travail actuelle, où il est de coutume de payer un employé pour le temps travaillé et non pour le résultat accompli. Quand il est question de télétravail pendant une pandémie, ça signifie une charge de travail excessive et une pression émotionnelle pour soutenir une fausse illusion de contrôle», ajoute la psychologue.

Cette nouvelle modalité exige un effort de planification de la part des entreprises pour éviter de générer une charge non nécessaire pour les employés, et ensuite pour remplir les objectifs de l’entreprise.

«C’est pour cela que les dynamiques organisationnelles doivent commencer à donner la priorité au travail en fonction d’objectifs individuels et d’objectifs de groupes, à la flexibilité dans le temps et, finalement, à l’organisation de réunions qui sont réellement importantes. Cela permettra de faire face plus adéquatement au télétravail», dit l’experte.

Il importe donc que les leaders de chaque division identifient les besoins de chaque personne dans leur équipe (personne monoparentale, parents n’ayant plus de service de garde, individus à la santé fragile, etc.) afin de donner au travailleur la flexibilité de répondre aux besoins en fonction des nouvelles responsabilités qui lui incombent à la maison. Il faut développer des méthodes qui permettent d’offrir des façons efficaces d’organiser des réunions uniquement pour la planification des tâches à exécuter.

Il faut développer des méthodes qui permettent d’offrir des façons efficaces d’organiser des réunions uniquement pour la planification des tâches à exécuter.

Selon la psychologue, le travailleur devrait savoir qu’il est important de générer de nouvelles expériences et de nouveaux apprentissages à partir d’associations entre deux choses qui pourraient sembler n’avoir aucun lien, mais qui généreront éventuellement des construits mentaux – souvent inconscients – définis par de nombreuses variables.

De façon générale, le télétravail procure une meilleure qualité de vie aux travailleurs. Mais dans ce cas-ci, il survient avec des modalités différentes selon Mme Reyes, soit à cause de l’urgence sanitaire ou à cause d’un manque de préparation des entreprises en ce qui concerne les dynamiques engendrées par le télétravail.

Articles similaires