Culture

Race Horse Company: ça va faire mal!

Photo: Yves Provencher/Métro

Les Finlandais de Race Horse Company débarquent à Montréal Complètement Cirque avec un spectacle mêlant arts circassiens, sports extrêmes et Bob Dylan.

«Ça va faire mal!» Voilà ce qu’on se surprend à penser, les dents serrées, alors qu’on voit les trois artistes de la troupe Race Horse recevoir un pneu sur la tête, tomber (volontairement) en bas d’un trampoline ou se propulser l’un l’autre d’un bout à l’autre de la scène du Théâtre Outremont. Mais non, au final, le trio finlandais encaisse tous les coups, toutes les chutes, tous les chocs sans broncher… et offre du coup un spectacle mémorable.

C’est dans un décor de hangar jonché de pneus, de ballons et de poulies qu’on surprend les trois lascars au début du spectacle. Dans la pénombre, de la fumée flottant autour d’eux, sur une trame musicale alliant Bob Dylan, DJ Shadow, Joy Division et des compositions originales, les acrobates se mettent à utiliser les objets qui les entourent pour offrir des cascades périlleuses et inventives.

Le Petit mal du titre évoque l’état de confusion et d’absence causé par l’épilepsie. Et celui-ci semble assez à propos, puisque les acrobates semblent réagir sans réfléchir au décor ambiant, parce qu’il est là, tout simplement.

Ils ne s’encombrent pas d’une histoire, ils laissent les mots aux autres et y vont de performances physiques impressionnantes. On reste particulièrement bouche bée devant tout ce qui implique des trampolines et ces gros ballons bleus dont on se sert généralement pour faire du Pilates (… mais pas dans ce cas-ci!) Les plus claustrophobes risquent d’avoir un léger malaise en regardant certains numéros dont l’action gravite autour des pneus…

Loin de ne miser que sur leur souplesse et leur agilité, les trois garçons cabotinent allègrement, revêtant tantôt un costume de police montée (et de cheval!), tantôt celui de chanteurs discos, quand ils ne sont pas carrément en petites culottes. Et avec force gestes et grimaces, ils font rigoler l’ensemble de la salle, petits et grands également. Du vrai de vrai cirque, quoi!

Petit mal
Au Théâtre Outremont
Vendredi et samedi à 19 h, dimanche à 16 h

Articles récents du même sujet