Culture

Les Cowboys Fringants : La vie, cette grande aventure

Les Cowboys Fringants Photo: Archives Métro
Geneviève Vézina-Montplaisir, Métro

Quatre ans après La Grand Messe, Les Cowboys Fringants sont de retour sur disque avec L’expédition.

Les 300 000 preneurs du dernier album de la formation, dont 50 000 en France, seront contents d’apprendre que le son du groupe est toujours le même. Par contre, le côté plus politisé des textes a été relégué au second plan. La vie, cette grande expédition, prend ici toute la place des textes signés par le guitariste de la formation, Jean-François Pauzé.

À l’aube de la sortie de l’album, le chanteur Karl Tremblay et Jean-François Pauzé n’ont qu’une chose en tête : jouer. Après avoir fait 227 spectacles depuis 2004, que ce soit au Québec ou chez nos cousins français, les membres du groupe chouchou des Québécois ont hâte de présenter leurs 14 nouvelles chansons à leur public.

Si leur bassin de fans rend sûrement plusieurs artistes jaloux, le nouveau quatuor – le batteur Dominique Lebeau a quitté le groupe en août 2007 – ne tient rien pour acquis.  

«C’est le fun en France parce qu’on a un nouveau public à conquérir, concède Karl Tremblay. Mais ici, il faut le garder. Une fois que c’est acquis, c’est facile de se laisser aller et de perdre des fans. C’est là-dessus qu’on travaille. On veut que les gens reviennent nous voir en spectacle parce que c’est encore le fun, un show des Cowboys!»

Deuxième album

D’ailleurs, pour rendre leurs futures prestations aussi dynamiques que celles auxquelles ils ont habitué leurs admirateurs, Les Cowboys Fringants sortiront un deuxième album dans quelques semaines.

C’est que Jean-François Pauzé avait 29 nouvelles pièces dans son cahier à chansons et que le groupe ne voulait pas laisser tomber les titres plus rythmés et drôles qui ne concordaient pas avec la thématique humaine, profonde et dense de L’expédition.

«Il y avait un fil conducteur propre aux chansons dans le dernier album, explique Jean-François Pauzé. Le deuxième disque, c’est plutôt des chansons humoristiques et rapides, un peu plus comme ce qu’on faisait il y a huit ou neuf ans. On aimait beaucoup ces chansons-là. On voulait les jouer en show et on voulait que les gens les connaissent. L’album va sortir sur les sites de téléchargements le 14 octobre. On est rendus à 110 chansons, alors ça va être de plus en plus dur de toutes les faire en show!»

Plus matures

Avec L’expédition, Les Cowboys Fringants ne réinventent pas leur style musical aux accents rock et country. Cependant, Karl Tremblay, Jean-François Pauzé, Marie-Annick Lépine et Jérôme Dupras, qui jouent ensemble depuis 1997, ont acquis une maturité musicale qui transparaît sur leur dernier essai.

«On n’aurait pas pu faire cet album à 20 ans, affirme le guitariste-auteur. On n’aurait pas eu assez d’expérience musicale. Je n’aurais pas pu écrire ces textes-là avant non plus.»

Les paroles sont d’ailleurs moins revendicatrices sur L’expédition, les Cowboys ayant décidé de miser sur leur fondation pour faire bouger les choses.

«C’est ça, notre engagement social, maintenant, affirme le chanteur. On a décidé de donner dans l’action, plutôt que de dénoncer des choses dans nos chansons.»

L’expédition
En magasin aujourd’hui

Articles récents du même sujet