Culture

Critiques CD de Noël

Critiques CD de Noël
Photo: Getty ImagesBeautiful woman listening to music from vinyl records during holidays at home

Marshmallow et coco
David Myles
It’s Christmas
•••½
Oubliez les arrangements exagérés des classiques de Noël, mais oubliez aussi le rockabilly et le tempo qui font la marque de Myles. Le Néo-Brunswickois y va ici d’une sélection de chansons connues et moins connues (Star of Hope et Blue Christmas Lights) épurées qui mettent en valeur le timbre clair de sa magnifique voix. Sa composition originale Santa Never Brings Me a Banjo nous tire un petit sourire, et la jolie The Gift, qui évoque un sage Willie Nelson, une petite larme. Un agréable mélange de bluegrass et de speakeasy jazz à écouter en rentrant d’une balade sous la neige. Carine Touma

Noël  Velours
Eric Clapton
Happy Xmas
•••
Véritable légende vivante du rock, le chanteur et guitariste Eric Clapton a touché à peu près à tout… sauf peut-être à Noël. C’est maintenant chose faite pour le musicien de 73 ans. Évidemment, ça sonne plus comme Wonderful Tonight que White Room ou Cocaïne, mais le disque est très bien dans l’ensemble, quoiqu’un peu long. Les versions blues de Lonesome Night et de Christmas Tears, ainsi qu’une étonnante version électro-lounge de Jingle Bells, méritent une écoute. Philippe Lemelin

Noël autour du monde
The Lost Fingers
Worldwide Christmas
•••
Après Christmas Caravan et Coconut Christmas (qu’on avait bien aimés), voilà que le quatuor jazz québécois nous offre Worldwide Christmas, un opus instrumental aux airs de musique du monde qui boucle la boucle de ce qui peut être revisité à la sauce jazzy. On a droit à un We Three Kings à la guitare électrique, à un peu de chaleur hawaïenne avec la joviale Mele Kalikimaka et à une version pimpante de
la populaire ballade écossaise Auld Land Syne. Cet album d’ambiance est agréable à écouter et certaines pièces pourraient même rester sur notre liste de lecture toute l’année, comme la très réussie The River
Virginie Landry

Le party de Guylaine
Guylaine Tanguay
Que les fêtes commencent!
•••
Sur Que les fêtes commencent, Guylaine Tanguay revisite des classiques du temps des Fêtes. La chanteuse propose 14 pièces bilingues, certaines collant à leur version traditionnelle, d’autres ayant été légèrement revisitées. On a droit à quelques pièces plus tranquilles (O Come, All Ye Faithful), mais ce sont les pièces plus énergiques qui sortent du lot, comme la pièce titre, une chanson originale. C’est là que la chanteuse nous entraîne réellement dans son party. Vanessa Hébert

Classique
Marie-Claire Fafard-Blais
Noël piano-voix
•••
La soprano Marie-Claire Fafard-Blais et la pianiste Lisandre Sévigny Di Quinzio ont fait équipe pour produire un album classique de Noël. Elles proposent une lecture très sobre d’airs connus, dont Sainte-Nuit, Have Your Self a Merry Little Christmas, Ave Maria et Minuit, chrétiens. Elles ne réinventent pas la roue, mais leur album permettra à ceux qui ont à cœur les chants plus traditionnels de Noël de trouver chaussure à leur pied. Le talent des deux musiciennes est indéniable. Marie-Eve Shaffer

Réchauffé
Jess Moskaluke
A Small Town Christmas
•½
Comme la tourtière, le ragoût de boulettes et la dinde trop sèche, la musique de Noël comporte son lot de classiques, qui, parfois, tombent sur le cœur. La chanteuse country canadienne Jess Moskaluke a puisé à fond dans ce lot de chansons indémodables comme Little Drummer Boy, Santa Baby et Winter Wonderland, avec des résultats qui frôlent constamment l’indigestion. On cherche toujours l’originalité et l’étincelle dans les neuf chansons de cet album réalisé de façon extrêmement conventionnelle. On remercie tout de même la Saskatchewanaise de nous avoir fait découvrir Mary Did You Know, «nouveau classique» de la musique de Noël venu du country. Benoit Valois-Nadeau

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *