Culture

Critiques CD de la semaine du 11 au 15 janvier 2010

Cette semaine, l’équipe de Métro a écouté les derniers albums de Vampire Weekend, Ok Go, Francis d’Octobre, Ke$ha et Katharine McPhee.

Sans complexe
Vampire Weekend
Contra (
4/5)

Après un premier CD qui avait charmé la critique en 2008, Vampire Weekend récidive. La formation, qui a fait sa marque en métissant des rythmes folk, rock et pop, revient avec encore plus d’éléments éclatés. Les gars ajoutent du reggae et un peu d’électro à une mixture déjà éclectique. Le temps qui s’est écoulé a aussi amené de l’assurance et de la maturité, autant dans la voix que dans les textes. Le mélange des genres peut surprendre – et même faire peur -, mais ça fonctionne! Il s’agit juste de laisser le temps aux multiples mélodies, teintes et textures de faire leur chemin.
– Christian Duperron

Plus qu’un clip
Ok Go
Of the Blue Color of The Sky (4/5)

Connu pour son clip de la pièce Here it Goes Again (où les quatre membres du groupe s’en donnent à cÅ“ur joie sur des tapis roulants), Ok Go  nous surprend encore avec la sortie de leur troisième album, Of the Blue Color of The Sky. La formation de Chicago sait nous séduire avec une pop rock aux forts accents des années 1980. Les lignes de basse sont particulièrement envoûtantes et accrocheuses. Le quatuor se permet aussi d’ajouter une petite touche de soul à ses rythmes de guitares et à ses harmonies vocales, ce qui rend l’album encore plus intéressant.   
– Mathieu Horth gagné

Touche à tout
Francis d’Octobre
Ma bête fragile (3/5)

Premier CD de celui qui, de son vrai nom Francis Roberge, roule sa bosse depuis un bon bout de temps (accompagnant des artistes comme Catherine Major et Louise Forestier). M. D’Octobre fait tout sur ce CD : paroles, musiques, réalisation (avec Dom Hamel et Loïc Thé­riault), arrangements, mixage. Et c’est réussi. Sa musique folk-pop-rock inventive a sa propre couleur, même si les 10 chansons sont toutes très différentes. Il y a peut-être les mélodies qui sont parfois un peu complexes et la voix qui peut déranger certains… mais Francis d’Octobre est un artiste à surveiller. Dans les bacs mardi.
– Éric Aussant

Fausse rebelle
Ke$ha
Animal (2,5/5)

Kesha Rose Sebert joue peut-être aux rebelles défoncées dans le livret de son premier CD, mais ce qu’elle nous propose n’a rien de bien révolté. On aime toutefois le ton impertinent qu’emprunte l’Amé­ricaine, et ce, même s’il est trafiqué à l’auto-tune. Si on peut d’ores et déjà prévoir le succès de certains titres (Blah Blah Blah avec 3OH!3, Take it Off), on peut aussi leur assigner une date de péremption. Car la pop de celle qui se vante d’avoir vomi dans le garde-robe de Paris Hilton est résolument jetable. Cette galette réalisée par Dr. Luke (Katy Perry, Avril Lavigne) réussira néanmoins à vous faire danser.  
– Marc-André Lemieux

L’effet blonde
Katharine McPhee
Unbroken (2,5/5)

Concurrente d’American Idol, Kathari­ne McPhee est maintenant blonde. Mais ce changement de couleur capillaire n’a pas vraiment modifié l’offre musicale de la chanteuse. La jeune femme chante toujours aussi bien – sa voix semble même plus mature – , mais elle interprète une suite de chansons ennuyantes. Treize ballades se côtoient sur Unbroken, réalisé par John Alagia (John Mayer, Jason Mraz) : des morceaux qui se ressemblent tous à part quelques sonorités country et jazz ici et là. Un album pour les fans d’American Idol et de leurs grands-mères!          
–  Geneviève Vézina-Montplaisir


Évaluation:
5/5 = Sublime, 4/5 = Recommandé, 3/5 = Bien, 2/5 = Moyen, 1/5 = Sans intérêt

Articles récents du même sujet