Culture

Une YouTubeuse canadienne animera un talk-show de soirée sur NBC

Une YouTubeuse canadienne animera un talk-show de soirée sur NBC
Photo: AFPLancée en 2010, la chaîne YouTube de Lilly Singh, "iiSuperwomanii", compte aujourd'hui 14,5 millions d'abonnés et près de 3 milliards de vues au total. © VALERIE MACON / AFP

La star canadienne de YouTube Lilly Singh va animer son propre talk-show de soirée sur NBC, devenant la seule femme à ce poste sur les quatre grandes chaînes américaines nationales et la première depuis plus de trente ans.

Case traditionnelle des grandes chaînes américaines depuis plus de 50 ans, les talk-shows de deuxième et troisième partie de soirée ont toujours été réservés à des hommes, le plus souvent blancs.

La seule exception pour une émission de semaine revient à la comédienne et humoriste Joan Rivers, qui anima sa propre émission durant deux ans, de 1986 à 1988, sur la chaîne Fox.

Fox n’est pas une habituée des talk-shows du soir comme ses trois autres concurrentes ABC, CBS et NBC, et a d’ailleurs renoncé depuis à ce format.

A partir de la rentrée prochaine, Lilly Singh reprendra le dernier des trois créneaux alloués quotidiennement par NBC aux talk-shows de soirée, occupé jusqu’ici par l’animateur Carson Daly à partir de 01H35 du matin heure de New York (10H35 heure de Los Angeles).
Aucun de ces talk-shows n’est diffusé en direct.

L’humoriste Samantha Bee avait fait parler d’elle avec son émission « Full Frontal », talk-show de soirée lancé en 2016, mais elle est diffusée sur la chaîne câblée TBS qui a eu une audience bien moindre que les quatre « networks », les grandes stations nationales.

Agée de 30 ans, Lilly Singh est Canadienne de parents indiens. Lancée en 2010, sa chaîne YouTube, « IISuperwomanII », compte aujourd’hui 14,5 millions d’abonnés et près de 3 milliards de vues au total.

Elle a annoncé la nouvelle lors d’un passage, jeudi soir, dans le talk-show de soirée le plus regardé de la chaîne « The Tonight Show », expliquant qu’elle imaginait une émission qui serait « un peu comme ma chaîne YouTube ».

« Je trouve que c’est un peu énorme pour une femme indo-canadienne d’avoir son propre talk-show de soirée », s’est-elle enthousiasmée.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *