Culture

Trois spectacles incontournables cet été à Montréal

Trois spectacles incontournables cet été à Montréal
Photo: Collaboration spécialeMamma Mia! est présentée du 5 juin au 18 juillet au Théâtre St-Denis.

Comédies musicales, pièces de théâtre, spectacles d’humour : la scène estivale montréalaise offre un cocktail de productions culturelles de toutes sortes. Cet été, Métro vous propose trois spectacles sur scène à ne pas manquer, question d’apprécier des œuvres colorées tout en se réfugiant dans une salle de spectacle quand le soleil se fera trop ardent.

Mamma Mia!
Quoi de plus estival que Mamma Mia!? Le festival Juste pour rire présente dès juin une version à la sauce québécoise de la comédie musicale culte, qui a d’abord été créée sur Broadway, avant d’être adaptée au cinéma. Ce récit de famille et d’amour, qui prend place sur une île grecque paradisiaque, a la particularité d’être rythmé exclusivement par les grands succès du groupe suédois ABBA. Ceux qui se déplaceront au Théâtre St-Denis pourront donc voir des artistes d’ici interpréter des chansons comme Dancing Queen, Take a Chance on Me et Gimme! Gimme! Gimme!. Serge Postigo, devenu un habitué des adaptations musicales au cours des dernières années – on lui doit les versions locales de Fame et de Mary Poppins –, signe la mise en scène. Du 5 juin au 18 juillet au Théâtre St-Denis

Margaret Trudeau
À 70 ans, Margaret Trudeau vit sa vie à cent à l’heure. Pas un hasard, donc, que la mère du premier ministre Justin Trudeau soit de passage au Gesù au mois de juillet pour présenter son spectacle d’humour intitulé Certain Woman of an Age. Pendant une heure et demie, le public montréalais pourra entendre l’ex-«première dame» du Canada raconter sans vergogne ses anecdotes, de l’enfance à aujourd’hui. Un one-woman show humoristique, donc, mais aussi plus sérieux par moment qui verra la principale intéressée aborder son combat avec un trouble bipolaire et sa relation mouvementée avec l’ancien premier ministre
Pierre-Elliott Trudeau. Du 25 au 27 juillet au Gesù

Laurel et Hardy
Des années 1920 aux années 1950 et dans plus de 100 films, le duo comique Laurel et Hardy a fait rire aux éclats le public. On connaît toutefois moins les êtres humains derrière ce grand succès du cinéma burlesque. À la mi-juillet, les metteurs en scène Carl Béchard et Normand Chouinard donneront une voix à Stan Laurel et Oliver Hardy, les créateurs du mythique tandem, dans la pièce Laurel et Hardy présentée sur les planches du Théâtre du Nouveau Monde. L’objectif de la pièce : présenter le quotidien moins connu de ces deux grands amis et collègues, l’histoire derrière l’écran. Ce sont André Robitaille, dans le rôle du petit Stan, et Louis Champagne, dans celui du moustachu Oliver, qui occuperont le centre de la scène. Les 15 et 21 juillet au TNM