Culture
10:05 13 juillet 2019

Cafouillage intellectuel

Cafouillage intellectuel
Photo: Collaboration spécialeLe show intello est présenté à la cinquième salle de la Place des Arts.

On dit souvent de garder le meilleur pour la fin, et avec raison. Par chance, Louis T était du trio à présenter Le show intello vendredi soir à la Place des Arts.

Vous vous demandez sans doute à quoi peut ressembler un «show intello»… À vrai dire, je me le demande encore…

Mis à part l’introduction faite par Emmanuel Bilodeau où l’on aperçoit ce dernier vêtu d’un faux habit, confortablement assis dans un fauteuil bleu à jouer l’intellectuel, rien dans ce spectacle n’aspire à l’intelligence. À une exception près: Louis T!

Maître de la scène, il nous raconte des anecdotes de vie qu’il appuie très bien avec des données de Statistique Canada et des études qu’il a lues. S’agit-il de vraies statistiques et de vraies études? On n’en sait rien. Par contre, ce qu’on sait, c’est qu’elles sont assez crédibles et recherchées pour que l’humoriste arrive à nous convaincre de leur véracité!

C’est davantage ce genre de spectacle auquel je m’attendais à assister que ce qui a été présenté. En nous vendant l’idée de l’intellect, on s’attendait surtout à devoir réfléchir, à faire travailler notre cerveau, au moins un peu.

Kim Lizotte complétait le trio d’humoristes, elle qui effectuait un retour sur scène après la naissance de son enfant. Sujet central de son segment, d’ailleurs.

Somme toute, un retour raté. Son absence semble lui avoir fait perdre ses repères sur scène. Elle semblait perdue dans ses blagues par moment, elle trébuchait sur ses mots et ses punchs n’ont pas tant fonctionné.

Enfin, fidèle à sa personnalité, Emmanuel Bilodeau débordait d’énergie. Il a lui aussi choisi de parler de la naissance de son enfant – un 4e pour lui – et de sa retraite qu’il qualifie de «gâchée». Des blagues intéressantes, bien rodées et bien réfléchies.

Sauf que… Si le jeu de mots est une valeur sûre en humour, il ne faut pas en abuser. Emmanuel Bilodeau a su démontrer qu’il est habile avec son lexique. La redondance a toutefois nui à son numéro.

Bref, tout ça pour un spectacle ordinaire.

Une deuxième et dernière représentation du Show intello a lieu samedi soir.