Culture

«Peaky Blinders»: des personnages plus vifs que jamais

«Peaky Blinders»: des personnages plus vifs que jamais
Photo: Collaboration spécialeLa cinquième saison de Peaky Blinders, mettant en vedette Helen McCrory, est offerte sur Netflix.

À l’occasion de la sortie de la cinquième saison de Peaky Blinders, Helen McCrory, qui tient le rôle de la féroce matriarche Polly Gray, a parlé à Métro de l’évolution des personnages et de la violence de l’émission.

Il y a toujours eu beaucoup d’action dans Peaky Blinders. Au terme de cinq saisons, certains diront d’ailleurs que les explosions auront été de plus en plus fortes, les bagarres de plus en plus sanglantes et que les personnages sont désormais plus vifs que jamais. Avec pour fil conducteur de la série la montée en puissance du gang familial des Shelby, il est donc facile de deviner que le scénario de la dernière saison ne peut que dégénérer.

Comment voyez-vous la progression de votre personnage?
Polly est un personnage très intéressant. C’est une dure à cuire, mais de là à tuer quelqu’un, il y a une différence. Prenons l’exemple de Sam Neill à qui elle vient en aide et qu’elle finit par tuer d’une balle dans la tête en disant pour la première fois: «Don’t f—k with the Peaky Blinders.» – eh bien, cette réplique passe en boucle dans ma tête depuis quatre ans. J’ai été surprise que Steven Knight, créateur de la série, emmène mon personnage dans cette direction. Il ne s’est pas simplement dit: «OK, Polly sera conventionnelle et forte», mais a préféré qu’il lui arrive pas mal de péripéties. Il repousse constamment les limites de Polly et c’est fantastique.

«C’est le côté amusant de tourner dans Peaky Blinders : nous pouvons discuter des personnages. Tant qu’il y a un bon scénario, la question de l’argent n’a pas lieu d’être.» –Helen McCrory, actrice

La série est assez choquante, avec des rebondissementset des virages chaque saison. Quels moments ont été les plus surprenants pour Polly?
Savoir que mon fils était en vie, sans aucun doute. Ç’a a été un choc quand Michael est revenu. Je pensais vraiment qu’il était mort. J’ai aussi été surprise par le nombre de mes conquêtes – ces scènes sont toujours plaisantes. Polly n’est pas mariée, alors, après tout, pourquoi pas?

Que dites-vous à ceux qui affirment que l’émission est de plus en plus violente?
Je ne sais pas si la série est devenue plus violente, mais ce qui est sûr, c’est que la violence est différente. Dans les premières scènes de la première saison, tout le monde a été choqué lorsque les Peaky Blinders sont entrés dans le bar et ont commencé à tirer partout… Je pense que les cicatrices mentales laissées par la guerre sur ces hommes ont un grand impact sur leur violence. Peut-être que c’est plus acceptable dans les premiers épisodes parce que c’est vraiment le résultat de la brutalité dont ils ont été témoins.