Culture
03:30 6 novembre 2019

Foo Fighters: l’amitié pour durer

Foo Fighters: l’amitié pour durer
Photo: Larry Busacca/Getty Images For The Recording AcademyLes Foo Fighters prévoient sortir leur neuvième album, leur premier depuis 2017, en 2020.

L’année 2019 marque le 25e anniversaire des Foo Fighters, l’un des groupes rock les plus influents des dernières décennies. 

Métro a profité de l’occasion pour rencontrer le bassiste Nate Mendel et discuter avec lui du prochain album du groupe, de la relation des membres de la formation avec le public et de la façon de survivre à une vie rock’ n’roll. 

Foo Fighters est un groupe qui compte des fans de tous les âges. On voit même souvent des artistes plus jeunes faire des reprises de vos chansons. Qu’est-ce que vous ressentez en voyant ça, sachant que vous êtes sur la scène musicale depuis les années 1990?

C’est très flatteur. Ça nous rappelle qu’on a aussi été comme ces jeunes quand on débutait. On jouait de la musique et on copiait les choses qu’on aimait. On voulait apprendre de ces groupes, on se souvient tous de ça. Alors, quand vous voyez des jeunes faire la même chose avec votre groupe, c’est à la fois gratifiant et un peu bizarre, vous voyez? Parce que, d’une certaine façon, on a toujours l’impression d’être un jeune groupe, même si, clairement, on ne l’est plus. [Rires]. C’est l’impression qu’on a. Maintenant, les jeunes nous regardent comme on regardait nos héros, c’est un sentiment intéressant. 

Est-ce que vous pensez que c’est parce que vous êtes un groupe de rock atypique que le public s’identifie à vos excès?

Oui, euh, je ne sais pas. [Rires] Disons qu’on a eu nos moments et on s’est parfois conformés à un style de vie rock n’roll cliché. Mais, ce qui unit le groupe, c’est une amitié forte, et c’est cette amitié qui nous a toujours guidés. Ça nous a aidés à rester en santé. Ce groupe est vraiment important pour nous et c’est pour ça qu’on continue, même si ça demande des efforts pour rester en santé. Ça commence avec chacun de nous. [Rires]

Parlez-nous de l’album prévu pour 2020. À quoi devrait-il ressembler?

Pour le moment, il ressemble plus à des pièces de puzzle éparpillées sur le sol. Il y aura bientôt un film, qui ne sera pas un documentaire, mais pour l’instant, on regarde tous ce puzzle et on imagine comment on pourrait l’assembler. Il y a des morceaux qui gravitent autour d’une idée, mais rien de plus. On a des chansons qui ne sont pas encore terminées et on ne sait pas encore lesquelles seront sur l’album, mais on cherche à créer une histoire et on attend de voir comment les choses vont tourner. 

«Je pense qu’être différent est une bonne chose, et ça s’applique à beaucoup de situations qu’a vécues le groupe.»

Nate Mendel, bassiste de Foo Fighters

Même si vous ne savez pas précisément ce que cet album va raconter, est-ce que vous avez une idée de l’esprit qui s’en dégagera?

Oui, c’est une des seules choses qu’on sait pour le moment, même si je ne peux pas vous en dire beaucoup plus. [Rires] Les chansons qu’on a déjà vont vraiment ajouter de la couleur au résultat final. Je suis sûr qu’on va travailler avec le réalisateur Greg Kurstin, ce qui peut aussi vous donner quelques indices sur les caractéristiques de l’album. On va mettre beaucoup de choses dans un blender et ça va faire notre album!

Le groupe est connu pour ses vidéos dans lesquelles chacun d’entre vous joue un personnage, comme dans Everlong and Learn to Fly, par exemple. Vous êtes un peu musiciens et acteurs, est-ce que vous allez continuer à faire ça?

Oui, en fait je peux vous confirmer qu’il y aura encore plus de jeu d’acteur que ce que vous avez pu voir dans
le passé. On va tourner plus.

J’imagine que c’est aussi pour ça que c’est amusant de faire partie de ce groupe… 

Absolument. J’ai été suspendu par les pieds, je me suis fait frapper par un nain avec un bâton, je me suis déguisé, je me suis retrouvé dans des cylindres géants, j’ai été aspergé par des lances d’incendie et la liste est encore longue. Je suis aussi allé à Saturday Night Live… Bref, on ne sait jamais dans quel scénario étrange on va se retrouver. Je me suis vraiment beaucoup amusé à faire tout ça, et c’est aussi ça qui fait que j’aime tant faire partie de ce groupe.