Soutenez

Borduas et Miró aux enchères pour soutenir la santé mentale au Québec

enchères santé mentale
«Efter» de Joan Miró Photo: Collaboration spéciale Galerie Claude Lafitte

Plusieurs créations de grands maîtres sont mises aux enchères au profit de l’organisme montréalais qui oeuvre en santé mentale Revivre. La Galerie Claude Lafitte est à l’origine de l’initiative virtuelle, qui dure jusqu’au 3 novembre.

Peintures, gravures, lithographies ou encore sculptures: au total, ce sont 26 oeuvres d’artistes québécois, canadiens, américains et européens que la Galerie Claude Lafitte met aux enchères sur internet cet automne.

D’une toile de Paul-Émile Borduas à une gravure de Joan Miró en passant par des Marc-Aurèle Fortin, Jean Cocteau ou Lise Gervais, tous ont été sélectionnés pour l’encan silencieux, dont une partie des bénéfices reviendra à Revivre.

Il s’agit de la 4e édition de cette vente aux enchères, puisque la santé mentale est une cause qui tient à coeur à Claude Lafitte.

«La pandémie a beaucoup isolé les gens. Perdre des employés parce qu’ils s’épuisent au travail ou affrontent seuls la dépression, j’ai déjà donné. Je donne plutôt à Revivre maintenant, et j’espère inciter les collectionneurs, qui ne peuvent pas vraiment voyager par les temps qui courent à réinvestir en partie pour la bonne cause en achetant des œuvres rares d’une grande valeur», a-t-il ainsi déclaré dans un communiqué.

«L’engagement indéfectible de M. Lafitte pour soutenir la santé mentale est extrêmement apprécié et nous sommes très reconnaissants», se réjouit Jean-Rémy Provost, directeur général de Revivre. Depuis le début de la crise sanitaire, l’organisme montréalais a connu une augmentation de la demande de plus de 30%.

L’organisme s’est donné pour mission d’accompagner et de former les gens aux prises avec des troubles anxieux, une dépression ou des troubles bipolaires. Revivre propose aussi un accès à des ateliers des groupes et des outils d’autogestion.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.