Culture
10:00 22 janvier 2021 | mise à jour le: 22 janvier 2021 à 11:57 temps de lecture: 5 minutes

7e ciel: on craque pour «Promising Young Woman», «Esprit Critique»…

7e ciel: on craque pour «Promising Young Woman», «Esprit Critique»…
Photo: Collaboration spéciale Focus ­FeaturesPromising ­Young ­Woman, premier film d’Emerald ­Fennell, est disponible en ­VSD.

Les journalistes de Métro vous livrent leur sept coups de cœur culturels de la semaine dont le film Promising Young Woman, le retour d’Esprit Critique et la série documentaire Rompan Todo.

Promising ­Young ­Woman

L’année cinéma démarre en force avec, justement, ce tour de force explosif. Ce qui s’annonce comme une histoire de vengeance emprunte des virages complètement inattendus, oscillant habilement entre le drame, la comédie romantique et le film d’horreur. La jeune femme prometteuse du titre, c’est ­Cassie (extraordinaire ­Carey ­Mulligan), une ­ex-étudiante en médecine devenue barista qui est retournée vivre chez ses parents après un événement traumatisant. C’est ce même traumatisme qui la pousse à se transformer la nuit pour accomplir sa revanche. Sans jamais blesser ses victimes, elle les provoque à remettre en question leurs comportements toxiques. Ce captivant coup de maître signé ­Emerald ­Fennell (derrière la saison 2 de ­Killig ­Eve) nous fait passer par une gamme d’émotions toutes plus intenses les unes que les autres, en plus de porter un propos qui résonne en cette ère post #MeToo. ­
Marie-Lise ­Rousseau

Le retour d’Esprit critique

Après avoir fait relâche l’automne dernier, notre émission culturelle préférée est enfin de retour ! ­Alors que le milieu est grandement affecté par la pandémie et d’autres enjeux brûlants – vous avez dit dénonciations ? –, les discussions franches pilotées par ­Rebecca ­Makonnen et ­Marc ­Cassivi sont toujours pertinentes et éclairantes. L’ensemble, qui comprend également des entrevues menées par ­Jean-Sébastien ­Girard et des critiques – est ponctué par les sympathiques moqueries d’humoristes invités.
Les vendredis 22 h à ­ICI ­ARTV ­
Marie-Lise ­Rousseau

Rompan ­Todo

Cette série documentaire de six épisodes offre un plongeon dépaysant au cœur de l’histoire tumultueuse du rock ­latino-américain, à travers des témoignages riches en anecdotes de ceux qui l’ont marquée au cours des 50 dernières années. Diabolisé par des dirigeants autoritaires, notamment en ­Argentine et au ­Mexique, ce style de musique (et ses adeptes) ont subi de multiples répressions. Ils en sont toutefois sortis grandis, alors que le rock – en espagnol, s’il vous plaît ! – continue de faire la fierté du continent.
Sur ­Netflix
Zacharie ­Goudreault

Les reprises de ­Ian ­Kelly

Comme pour bien des artistes, les plans de ­Ian ­Kelly ont été chamboulés par la pandémie. Ayant à portée de main de l’équipement vidéo, le chanteur québécois a alors commencé à capter certaines reprises de chansons qui l’ont marqué. La semaine dernière, trois d’entre elles ont été mises en ligne, dont ­Everybody ­Wants ­To ­Rule ­The ­World (1985) de ­Tears ­For ­Fears. Seul au piano, il nous offre des versions épurées et ralenties, qui prennent une tournure mélancolique et apaisante. Un baume pour le cœur.
Sur ­YouTube ­
Zacharie ­Goudreault

Pas d’or pour ­Kalsaka

Le documentaire de ­Michel K. Zongo revient sur l’exploitation des gisements d’or au ­Burkina ­Faso dans les années 2000. Mais alors qu’une période faste leur était promise par le gouvernement et les sociétés internationales, les habitants de ­Kalsaka se retrouvent face à une tragédie sans nom. Catastrophes écologiques et humaines, opacité des puissants… nous nous rendons ainsi compte des conséquences directes du consumérisme occidental sur les pays africains, dont les ressources sont pillées sans aucun scrupule.
Gratuit sur tënk.ca du 26 au 29 janvier pour ­Ciné ­Vert ­
Amélie ­Revert

Possessor

Quelque part entre le film d’horreur et de ­science-fiction, le long métrage du ­Canadien ­Brandon ­Cronenberg brouille littéralement notre esprit. Vos, tueuse engagée par une organisation secrète, infiltre le corps de ses « victimes » pour les pousser au crime, jusqu’à cette fois, celle de trop, où sa psyché confronte l’extrême violence de ­Colin. À cette histoire glaçante se mêlent une cinématographie et des effets spéciaux fascinants qui auront valu à cette étrangeté une présence à ­Sundance l’an passé. En prime : ­Jennifer ­Jason ­Leigh ! ­
Au ­Cinéma ­Moderne en ligne ­
Amélie ­Revert

Lupin

S’il est encore trop tôt pour confirmer le vol du siècle, cette première partie de la revisite moderne du mythe du gentleman cambrioleur de ­Maurice ­Leblanc est une réussite. On prend plaisir à admirer les frasques d’Omar ­Sy dans le rôle d’Assane, jeune voleur et fils d’immigré, en quête de vengeance, prêt à emprunter les idées les plus ingénieuses de son héros de jeunesse. Lupin ne réinvente pas, bien au contraire, mais sublime et l’alchimie fonctionne.
Sur ­Netflix ­
Martin ­Nolibé


Et on se désole pour…

Le décès de ­Jean-Pierre ­Bacri

« ­On ne sent pas le cul quand on ne connaît pas ! » ­disait-il à ­Alain ­Chabat dans ­Didier. Ou encore sa tirade colérique « ­Ah, quel mépris ! ­Deux heures de retard et pour finir, un prétexte débile trouvé à la va vite… », dans ­Cuisine et dépendances adapté de la pièce qu’il avait écrite avec ­Agnès ­Jaoui. Les cinéphiles adoraient le voir râler de bon cœur à l’écran. Acteur, scénariste et dramaturge, il était de ceux que le cinéma français compte de plus précieux. Et ­Jean-Pierre ­Bacri s’en est allé lundi, à 69 ans, emporté par un cancer.
Amélie ­Revert

Articles similaires