Culture
12:00 29 janvier 2021 | mise à jour le: 29 janvier 2021 à 10:06 temps de lecture: 5 minutes

Sur vos écrans cette semaine…«La montée», «Vic + Flo ont vu un ours», «Le Tigre blanc»

Sur vos écrans cette semaine…«La montée», «Vic + Flo ont vu un ours», «Le Tigre blanc»
Photo: Collaboration spéciale Sony ­Pictures ­Classics«La montée» (The ­Climb)

Cette semaine, on vous conseille les films La montée, Vic + Flo ont vu un ours, Le Tigre blanc et d’autres

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable.

L’Enfant rêvé

(4)

Drame français réalisé par Raphaël Jacoulot

Mettant en vedette Jalil Lespert, Louise Bourgoin, Mélanie Doutey.

C’est quoi ? Le gérant d’une petite scierie du Jura désespère d’avoir un enfant avec sa femme, codirectrice de l’entreprise. Il s’engage dans une relation passionnelle avec une cliente nouvellement installée dans la région, qui ne tarde pas à lui annoncer qu’elle est enceinte.

C’est comment ? Le réalisateur d’AVANT L’AUBE signe un drame intimiste prenant, sur fond de masculinité troublée et de quête de paternité. Ponctué de quelques invraisemblances, son suspense s’avère néanmoins efficace. Face à un Jalil Lespert habité, Mélanie Doutey et Louise Bourgoin tirent le meilleur parti de personnages sommairement dessinés.

Disponible sur le site du Cinéma Beaubien en Ligne

 

The Good girls (Las ninas bien)

(4)

Drame mexicain réalisé par Alejandra Márquez Abella

Mettant en vedette Ilse Salas, Flavio Medina, Cassandra Ciangherotti.

C’est quoi ? Au Mexique, en 1982, Sofia de Garay, maîtresse de maison parfaite, mariée à un très riche entrepreneur, voit sa vie de grande bourgeoise s’effondrer quand la crise économique frappe de plein fouet son petit cercle mondain.

C’est comment ? Cette satire mordante de la misère des riches est prenante et bien observée, mais manque un peu de profondeur, car elle se borne à conter le naufrage de personnages superficiels. La réalisation, la musique et la direction artistique sont toutefois d’une étrangeté fascinante, tout comme le jeu d’Ilse Salas, qui humanise un personnage pourtant proche de la caricature.

Disponible sur le site du Cinéma Moderne en ligne

 

La montée (The Climb)

(3)

Comédie américaine réalisée par Michael Angelo Covino

Mettant en vedette Michael Angelo Covino, Kyle Marvin, Gayle Rankin.

C’est quoi ? Au fil des ans, la relation complexe d’un séducteur égocentrique passionné de cyclisme avec son ami d’enfance, un individu bon et faussement naïf, qui manque de caractère et d’ambition.

C’est comment ? Deux chansons québécoises des années 1970 se faufilent étrangement dans cet irrésistible premier long métrage de l’Américain francophile Michael Angelo Covino. Écrit avec sa covedette, l’attachant Kyle Marvin, l’elliptique récit d’amitié, riche, rafraîchissant et réaliste, est mis en scène avec aisance, dans une suite de plans séquences très élaborés.

Disponible en vidéo sur demande

 

Notre ami (Our Friend)

(5)

Drame américain réalisé par Gabriela Cowperthwaite

Mettant en vedette Jason Segel, Dakota Johnson, Casey Affleck.

C’est quoi ? Quand son épouse reçoit un diagnostic de cancer, un correspondant de guerre obtient l’aide inconditionnelle d’un ami de la famille. Pour garder la maison en ordre mais aussi distraire les deux fillettes du couple, inconscientes de la gravité de la condition de leur mère.

C’est comment ? D’un article publié dans la revue Esquire, où l’auteur rend hommage à un ami dévoué tout en décrivant sans retenue la laideur de la maladie qui a emporté sa femme, Gabriela Cowperthwaite a tiré un film larmoyant, laborieusement construit, qui montre une vision aseptisée de la mort. Bien qu’attachant, Jason Segel n’a aucune complicité avec l’intense Casey Affleck.

Disponible en vidéo sur demande

Vic + Flo ont vu un ours

(3)

Drame canadien réalisé par Denis Côté

Mettant en vedette Pierrette Robitaille, Romane Bohringer, Marc-André Grondin.

C’est quoi ? Bénéficiant d’une libération conditionnelle, une sexagénaire bourrue vient s’établir dans l’ancienne cabane à sucre familiale, loin de l’agitation de la ville. Elle est bientôt rejointe par son amante, une Française de vingt ans sa cadette, qu’elle a connue en prison.

C’est comment ? Denis Côté (CURLING, BESTIAIRE) épate avec cette histoire d’amour et de rédemption fort bien écrite, dont la conclusion verse dans un humour noir déstabilisant. Fidèle à lui-même, Côté signe une mise en scène épurée et très précise. Tour à tour intimidante et poignante, Pierrette Robitaille offre une composition mémorable, au sein d’une distribution impeccable.

Dimanche 7h35 sur Cinépop

 

 

Le Tigre blanc (The White tiger)

(3)

Drame indien réalisé par Ramin Bahrani

Mettant en vedette Adarsh Gourav, Priyanka Chopra, Rajkummar Rao.

C’est quoi ? Balram Halwai raconte les étapes qui l’ont mené de son village pauvre jusqu’à la tête d’une des plus grandes entreprises de l’Inde moderne. Ce faisant, il explique comment il a servi plusieurs maîtres, avant d’en devenir un lui-même.

C’est comment ? Cette adaptation du roman d’Aravind Adiga propose une réflexion mordante sur la servitude, sorte d’anti-SLUMDOG MILLIONAIRE aux airs de GOODFELLAS. Porté par une réalisation survoltée, le film de Ramin Bahrani (99 HOMES) impressionne par son regard à la fois cynique et lucide, et par le jeu remarquable d’Adarsh Gourav, une véritable révélation.

En exclusivité sur Netflix

Articles similaires