Culture

Le MBAM présente son impressionnante programmation pour 2022

MBAM
Kokosolo (détail), 1983, Jean-Michel Basquiat Photo: Estate of Jean-Michel Basquiat

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) a dévoilé mardi le détail de sa programmation. De Basquiat à l’étoile montante de l’art contemporain Nicolas Party, Métro vous dit tout.

Dans un peu moins d’un an maintenant, du 16 octobre 2022 au 19 février 2023, le MBAM présentera en son sein la première exposition consacrée au rôle clé de la musique dans l’art de Jean-Michel Basquiat. Avec près de 200 œuvres rassemblées, dont certaines archives exclusives encore jamais montrées, La musique et l’art de Jean-Michel Basquiat explorera ainsi le rythme visuel des œuvres du New-Yorkais disparu en 1988 à l’âge de 27 ans.

Comme le rappelle Mary-Dailey Desmarais, conservatrice en chef du MBAM, Jean-Michel Basquiat s’identifiait particulièrement aux musiciens hip hop et jazz, comme Charlie Parker. «Étant lui-même issu d’une communauté noire, il était très sensible au racisme subi par les artistes», dit-il. On apprendra par ailleurs dans l’exposition que ce mélomane affectionnait autant l’opéra que la musique expérimentale de John Cage.

De l’aspect social de la musique aux onomatopées omniprésentes (comme dans son tableau Kokosolo), c’est un tout nouveau regard qui sera porté sur l’œuvre de Jean-Michel Basquiat.

Nicolas Party, de New York au MBAM

En plus d’aborder la question raciale – toujours d’actualité plus de trente ans après le décès de Basquiat -, le MBAM aborde également dans sa nouvelle programmation d’autres enjeux de notre époque. Nicolas Party: l’heure mauve donne carte blanche au Suisse, qui propose un parcours poétique sur le rapport entre la nature et l’histoire de l’art.

Du 12 février au 16 octobre 2022, les visiteurs pourront, entre autres, admirer une série de fresques monumentales réalisées in situ par Nicolas Party. Ses créations, dont plusieurs dessins au pastel, dialogueront également avec des œuvres de la collection du MBAM.

Rappelons que Nicolas Party est un artiste contemporain basé à New York qui vient de battre un record de vente aux enchères. Estimé à quelque 500 000 USD, son tableau Landscape a été adjugé à 3 270 000 USD début novembre.

Enfin, le MBAM a aussi annoncé la première exposition d’Adam Pendleton au Canada, alors que ses œuvres sont actuellement présentées au MoMA. Des événements autour de Shary Boyle, de Diane Arbus et de l’art performatif des Inuits seront aussi au programme en 2022. Et le musée promet quelques autres surprises d’ici là!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet