Culture

Plongée dans le recueil de poésie «Poupée russe de brouillard»

Poupée russe de brouillard
L'autrice Kathleen Laurin-Mc Carthy Photo: Alexis Gr

Pour sa première publication, Kathleen Laurin-Mc Carthy nous emmène dans un univers singulier. Teinté par la froideur et ponctué de lésions, Poupée russe de brouillard ne manque jamais de nous captiver, de nous déranger.

Nous suivons ainsi l’autrice coincée quelque part entre l’enfance et le poids d’un âge adulte qui n’arrive pas tout à fait. Le laid est ici magnifié par une écriture incarnée et libératrice d’une famille dysfonctionnelle.

Si on navigue à vue au fil des pages, la destination n’en est que plus remarquable.

Des ciseaux pris dans la gorge, je me dandine,
les gobe, les laisse jouer dans mon ventre.
Bricolage d’Enfant, je confectionne des nœuds
marins avec mes tripes.

Extrait de Poupée russe de brouillard de Kathleen Laurin-Mc Carthy
Aux éditions Hamac

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet