Soutenez

Montreal Gazette: départ dans l’émotion pour les journalistes licenciés

Montreal Gazette
Le quotidien anglophone Montreal Gazette écope aussi de la crise des médias. Photo: Capture d'écran Google Maps

Les temps sont durs pour le monde de la presse. À Montréal, près d’une dizaine de journalistes du quotidien anglophone le Montreal Gazette apprenaient le mois dernier que, faute de budget, leurs postes allaient être supprimés.

Le couperet est tombé. Hier, vendredi 24 février, plusieurs journalistes et gestionnaires ont été contraints de faire leur au revoir à la salle de rédaction du journal. Parmi eux figure le monument du journalisme sportif, principalement affecté à la couverture du hockey, Pat Hickey, fort d’une carrière de 60 années.

Un départ la main sur le cœur pour Pat Hickey

Face à la nouvelle de suppression de postes imminente au sein de l’entreprise, Pat Hickey, qui n’était pas visé par les compressions notamment à cause de son ancienneté, avait volontairement accepté de prendre sa retraite afin de laisser sa place à de plus jeunes collègues, dont l’avenir professionnel était menacé.

«J’aurais voulu rester, mais on a eu un appel Zoom avec 25-30 personnes et il y avait des gens qui pleuraient. Il y a six mois, la plus jeune sur la liste d’ancienneté s’est finalement sentie assez à son aise pour acheter une maison, et là, elle se retrouvait sans emploi. Je me suis dit que de céder ma place était la chose à faire», a-t-il confié au journal La Presse.

L’homme de 78 ans tire ainsi sa révérence de l’univers médiatique avec un geste du cœur, après plus de trente années de loyaux services pour le Montreal Gazette. Pat Hickey y était arrivé en 1987, après un passage au Toronto Sun. Au cours de sa longue carrière, il a notamment eu l’occasion de couvrir les exploits du légendaire joueur du CH Jean Béliveau, mais aussi son trépas en 2014.

Pat Hickey présentera sa dernière chronique vendredi prochain, et assistera pour la dernière fois à un match du Canadien en tant que journaliste samedi prochain.

«Plus que des noms dans le registre»

L’ancien journaliste du Montreal Gazette Christopher Curtis, qui avait décidé de quitter le journal en 2020 pour se lancer dans le journalisme indépendant, a tenu à exprimer son soutien à ses anciens collègues de bureau, affectés par les compressions budgétaires de l’entreprise. Sur Twitter, il a affirmé que ces personnes «ne pouvaient être réduites à de simples noms dans le registre du journal».

Après quoi, il a partagé de petites anecdotes, ajoutant une dimension humaine et permettant d’en apprendre davantage sur les journalistes ayant perdu leur emploi.

Christopher Curtis fait mention de plusieurs noms, dont celui de l’incontournable Pat Hickey, mais également, Allan McInnis, Katherine Wilton, Edie Austin, parmi d’autres.

«Edie Austin. Une fois, elle m’a laissé publier une lettre ouverte de mon chat destiné au maire. Sérieusement. Une excellente éditorialiste qui couvrait déjà les problématiques des Premières Nations, avant la Crise d’Oka», évoque-t-il.

Christopher Curtis lance aussi un clin d’œil au journaliste John Meagher, qu’il qualifie de «comédien de stand-up qui aurait mérité d’avoir une colonne».

Enfin le journaliste indépendant salue le photographe Allan McInnis, conseillant les gens qui seraient amenés à le côtoyer à «ne jamais monter à bord d’une voiture avec lui. Il a un fichier PDF du Code de la sécurité routière avec lui pour pouvoir confronter les policiers quand il se fait arrêter. Un véritable aventurier. Il a aussi pris l’une des photos les plus importantes de l’histoire du Canada», souligne Christopher Curtis.

Notons que cette vague de coupes au sein du journal du Montreal Gazette touche le quart des effectifs de la salle de rédaction.

«Onze pour cent, c’était une chose, mais là, 25 %, on est tous très surpris. C’est déjà très difficile de sortir un journal avec le nombre qu’on est. Ça va devenir compliqué », avait témoigné anonymement un journaliste à La Presse, au mois de janvier.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.