Culture

Cette semaine, on craque pour: The Normal Heart, Rich Aucoin, Bidonville…

Cette semaine, on craque pour… Rich Aucoin, Bidonville, la BD d’Iris et Yves Pelletier, The Normal Heart, la distribution de Babysitting, Mission Blue et la saison 3 de Veep.

1. Rich Aucoin
Jeudi soir, Rich Aucoin était de passage au FME, à Rouyn-Noranda, avec tout son charisme, sa belle folie, son énergie magnifique et ses pluies de confettis. Le musicien de Halifax, que vous pourrez voir à Montréal dans le cadre du festival OUMF le 6 septembre, a dévoilé des pièces de son nouvel album, Ephemeral. Faisant preuve de beaucoup de classe, l’artiste anglophone a fait projeter sur l’écran derrière lui les paroles de certaines de ses chansons traduites en français, nous incitant à «crier!» Il faudra patienter jusqu’au 9 septembre pour découvrir ce petit bijou d’indie-pop portée par des synthés et des choeurs colorés, mais voilà le genre de chose pour laquelle
il fait bon attendre. (Natalia Wysocka)

2. Bidonville
Architectures de la ville future de Jean-Nicholas Orhon est riche d’informations sur des bidonvilles tout autour de la planète, de Mumbai à Marseille. Par l’intérêt qu’il porte aux habitants de ces lieux et aux experts, il sait évoluer les préconceptions relatives à ces habitations considérées comme non souhaitables. On constate alors qu’il s’agit de lieux vivants, répondant à des besoins concrets. Un documentaire sociologique aussi intéressant que beau.. (Andréanne Chevalier)

3. La BD d’Iris et Yves Pelletier
On pourrait dire que c’est une union «faite au paradis » que ce duo composé du RBO Yves Pelletier et de la bédéiste Iris (L’ostie de chat). Le pouvoir de l’amour et autres vaines romances, paru à La Pastèque, propose une collection d’histoires douces-amères, irrévérencieuses, surprenantes et très drôles signées Pelletier, des histoires auxquelles les illustrations pleines d’humour d’Iris se marient à merveille. Chapeau!. (Jessica Émond-Ferrat)

4. The Normal Heart
Paru en DVD cette semaine, ce téléfilm de HBO a remporté deux Emmy lundi dernier, dont celui du meilleur téléfilm, et on comprend pourquoi. Ryan Murphy adapte une pièce de Larry Kramer, laquelle suit un écrivain et activiste homosexuel (solide Mark Ruffalo) alors que le sida commence à faire des ravages dans les années 1980. Les acteurs convaincants (Jim Parsons, Julia Roberts, Taylor Kitsch…) nous permettent de ressentir toute l’ampleur de la détresse des personnages auxquels on s’attache et qu’on voit touchés par le drame: un film puissant et poignant. (Jessica Émond-Ferrat)

5. La distribution de Babysitting
Babysitting, en salle dès aujourd’hui, a plusieurs défauts: blagues déjà vues, histoire prévisible… mais pourtant, on a du plaisir à regarder cette comédie française façon Hangover, pour une raison bien simple: les comédiens, qui s’en donnent visiblement à coeur joie et donnent à l’ensemble une belle fraîcheur. La vedette et coréalisateur Philippe Lacheau se révèle enthousiaste et attachant, tout comme le petit Enzo Tomasini.(Jessica Émond-Ferrat)

6. Mission Blue
Après avoir produit des séries à succès (voir: un certain House of Cards) et plusieurs spectacles solos d’humoristes, le géant Netflix se tourne de plus en plus vers le monde du documentaire. Tout récemment, on a vu apparaître dans notre menu de sélection une nouveauté marquée du sceau officiel «An original Netflix Production». Intitulé Mission Blue et réalisé par Robert Nixon et Fisher Stevens, ce docu suit la lutte qu’a menée et que mène toujours la biologiste marine et océanographe américaine Sylvia Earle. Si la réalisation n’est pas impeccable, le sujet, lui, fascine. Surtout qu’à 78 ans, Mme Earle, une pionnière passionnée qui se bat corps et âme pour sauver ces océans qu’elle connaît si bien, continue de faire de la plongée sous-marine et d’enquêter sur les dommages terribles que subissent les poissons, les coraux et, par la bande, les humains, en raison de la pollution. Inspirant. (Natalia Wysocka)

7. La saison 3 de Veep
La saison 3 de la brillante série satirique de HBO (maintenant disponible sur iTunes) se concentre sur la primaire présidentielle de son personnage principal. Selina Meyer – incarnée par Julia Louis-Dreyfus, lauréate de son troisième Emmy consécutif en début de semaine – entame sa conquête pour passer de «Veep» (vice-présidente) à «POTUS» (President of the United States). Séance de signatures de son livre, visite dans la Silicon Valley, débat télévisé («F*ck Broadway, this is real acting!» comme dit un de ses conseillers)… Selina et son équipe gaffeuse sont toujours aussi hilarants. (Baptiste Barbe)

On se désole pour…

Pas d’Emmy pour Peter Dinklage
Peter Dinklage n’a pas gagné de prix aux Emmy et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé! La dernière saison de Game of Thrones était très centrée sur son personnage et le procès de Tyrion Lannister, lui donnant l’occasion de montrer à quel point son jeu d’acteur est puissant et profond. Hélas, cela ne lui a pas permis de l’emporter contre Aaron Paul – qui ne l’a absolument pas volé! C’est pas grave Peter, il y a toujours l’année prochaine! (Chloé Freslon)

Articles récents du même sujet