Culture
11:41 4 mai 2015 | mise à jour le: 4 mai 2015 à 11:47 Temps de lecture: 3 minutes

Est-ce que Tout le monde en parle stagne?

Est-ce que Tout le monde en parle stagne?
Photo: ICI Radio-Canada TéléTout le monde en parle

Dimanche, c’était la fin de la 11e saison de Tout le monde en parle qui, avec une touche de mousseux américain, a annoncé son retour pour une douzième danse à l’automne.

Certainement une bonne nouvelle pour Radio-Canada en raison des succès du rendez-vous dominical, nous sommes cependant en droit de soulever quelques questions par rapport au présent et, surtout, à l’avenir de l’émission qui entre dans son adolescence, d’une certaine façon.

L’épisode d’hier illustrait bien le problème de plus en plus apparent avec la formule de TLMEP : c’est devenu un « show de mononcle ». Je ne dis pas ici que la pertinence n’est plus au rendez-vous, au contraire, c’est essentiel d’avoir une tribune grand public où des intervenants des grands enjeux de l’actualité peuvent venir vulgariser l’information. Là-dessus, Guy A. Lepage et son équipe remplissent admirablement bien le mandat. Rien à redire.

Là où le bât blesse, c’est qu’à force de venir et revenir sur le plateau, il y a un confort artificiel qui s’installe avec certains invités, surtout les humoristes, comme si on assistait à un party de sous-sol de la belle-famille.

Utilisons par exemple Patrick Huard qui, hier, a passé la soirée à faire des drinks aux invités, comme le voisin un peu insistant qui veut donc te faire goûter aux cigares cubains qu’il a caché dans sa valise en revenant de son tout inclus alors que toi tu voulais simplement lui dire un petit bonjour de politesse en promenant ton chien en début de soirée.

Bref, cette ambiance un poil trop conviviale me dérange de plus en plus.

Le hic, c’est qu’on ne peut pas simplement écarter Guy A. et Dany Turcotte sans éventrer l’émission. Même si la formule actuelle stagne un peu, les deux animateurs sont responsables des succès de celle-ci. Si TLMEP fonctionne depuis plus de dix ans, c’est sur les épaules de ces deux-là, c’est indéniable.

Mais du sang neuf ferait le plus grand bien à l’émission.

Un 3e animateur peut-être? Un fou du roi plus jeune, plus baveux, pour faire la réplique à l’actuel fou du roi. Ça pourrait aider. Sans faire de changements drastiques, la nouvelle couleur ferait du bien. Ne serait-ce que pour permettre un nouvel angle lors des retours de certains invités.

C’est ça qui est embêtant avec TLMEP – les bonnes émissions, et les bonnes entrevues, font oublier les mauvaises.

C’est mon souhait pour la 12e saison – un peu de brassage de cage, moins de confort, moins de petites tapes complices dans le dos. Ressortir le petit côté baveux des premières années, même si dans le climat actuel c’est de plus en plus difficile. Bref, faire de Tout le monde en parle un rendez-vous dont on a envie de parler, et non une causerie où les discussions vont mourir.

Articles similaires