Culture
12:08 1 août 2015 | mise à jour le: 1 août 2015 à 14:57 Temps de lecture: 3 minutes

Osheaga: Le spectacle d’Action Bronson annulé

Osheaga: Le spectacle d’Action Bronson annulé
Photo: Collaboration spéciale

Le spectacle du rappeur controversé Action Bronson, prévu samedi après-midi au festival Osheaga, est annulé.

Le chanteur américain accusé de misogynie aurait eu des problèmes de transport de dernière minute.

«Nous avons su ce matin qu’il avait des problèmes de transport et qu’il ne pourrait pas se rendre à temps pour le spectacle», a affirmé à Métro Caroline Audet, porte-parole d’evenko, sans pouvoir préciser davantage.

Les nombreuses voix que se sont élevées dans les derniers jours pour s’opposer à la venue du rappeur connu pour ses paroles faisant l’apologie de la haine et de la violence envers les femmes – notamment dans la chanson Consensual Rape – ne seraient donc pas à l’origine de ce revirement de situation, selon evenko, l’organisateur d’Osheaga.

Plus tôt cette semaine, deux étudiantes montréalaises avaient lancé une pétition contre la venue d’Action Bronson au festival. Evenko avait alors répliqué qu’il n’annulerait pas le spectacle, avançant que ce n’était pas le rôle du festival de faire de la censure. Plus de 21 000 personnes ont signé la pétition.

C’est plutôt Narcy et Yasiin Bey (alias Mos Def) qui monteront sur scène à 15h45.

«Nous avons été très chanceux, Mos Def était en ville et il a accepté à pied levé de faire le remplacement», a ajouté Mme Audet.

Il y a quelques semaines, le festival North By Northeast (NXNE) de Toronto avait annulé le spectacle d’Action Bronson, après une pétition contre sa venue qui avait récolté plus de 40 000 signatures.

Les instigatrices de la pétition réjouies

«Je suis contente que des voix se soient élevées», a déclaré à Métro Rayane Zahal, une des deux instigatrices de la pétition.

Bien qu’on ignore encore les raisons précises de l’annulation du concert, des tweets récents de l’artiste controversé laissent croire qu’il n’aurait pas pu entrer au Canada.

«On dirait qu’on lui a refusé l’accès à la frontière, et si c’est le cas, notre pétition y est peut-être pour quelque chose», s’est félicitée Rayane Zahal.

Les deux jeunes femmes ne s’attendaient pas à ce que leur pétition, mise en ligne lundi soir, attire autant de signatures en aussi peu de temps.

«Tout n’est pas permis au nom de la liberté d’expression, il y a des limites, et ici, je considère que ce n’est rien d’autre que de l’incitation à la haine et à la violence», a-t-elle ajouté, faisant référence à la fameuse chanson Consensual rape et au vidéoclip Brunch.

L’étudiante en psychologie à l’Université de Montréal, qui croit que la présence d’Action Bronson aurait entaché la réputation d’Osheaga, ira d’ailleurs faire un tour au festival.

rayane zahal crédit laurie cardinal
Rayane Zahal / Laurie Cardinal

Articles similaires