Culture

VMA2015 : Banaliser l’effet-choc

VMA2015 : Banaliser l’effet-choc
Photo: MTVMiley Cyrus

L’événement télé de la fin de semaine était certainement l’animation du Video Music Awards par la controversée Miley Cyrus, dimanche soir sur MTV (MuchMusic au Canada).

On pourrait cependant parler d’un « non-événement » parce qu’à part quelques blagues crues, une rivalité entre Nicki Minaj et Cyrus et la longue tirade confuse de Kanye West, il n’y a rien eu de marquant lors de ce gala célébrant la musique.

Petite critique rapide du gala : pourquoi si courts les extraits de vidéoclips? On nous présente 2-3 secondes par nominés alors que c’est un gala couronnant les vidéoclips. Un peu moins de fla-fla et plus de place aux vidéos, ça serait la moindre des choses. Moins de lip synch aussi, mais ça c’est une critique généralisée à tous les galas ou presque.

Maintenant, de retour à l’animation de madame Cyrus. On attendait le pire en raison de ses frasques du passé lors de ce gala, on se rappelle encore sa performance avec Robin Thicke, mais rien de cela dimanche soir. Ce n’était qu’une succession de tenues révélatrices, d’allusions maladroites à la marijuana et de maladresses en raison de son inexpérience à l’animation.

Sans parler d’un long froid, disons que c’était sans éclats pour une artiste qui allume pourtant bien les feux en raison de sa langue pendante et de sa provocation naturelle lorsqu’une caméra se braque devant elle.

En fait, il est peut-être là le problème : elle en fait trop.

On parlait des gestes provocateurs de Madonna à l’époque parce qu’ils étaient isolés. Ceux de Miley Cyrus sont quotidiens sur les médias sociaux et à la télé. Elle a banalisé son image de « délinquante », et maintenant, que reste-t-il sinon qu’une jeune femme en pleine quête identitaire?

Elle a lancé un album gratuit à la fin du gala, le grand « punch » que les gens attendaient lors de sa prestation. On retiendra de sa performance le don musical et non la nudité accidentelle et les blagues malaisantes sur sa consommation de drogues récréatives.

Bref, une leçon pour les artistes à l’écran : concentrez-vous sur votre art, ce qui vous a fait connaître à la base.

Malgré tout le bruit qu’elle a voulu faire, c’est la musique de Cyrus qui survivra à ce gala. Comme on dit : « Don’t quit your day job ».