Débats
20:01 21 juillet 2015 | mise à jour le: 14 juin 2021 à 14:56 Temps de lecture: 3 minutes

Comment savoir si son enfant aura du succès dans la vie

Comment savoir si son enfant aura du succès dans la vie
Photo: MétroPreschool Activity

Des habiletés sociales acquises durant le préscolaire sont de bons prédicteurs du succès professionnel de l’enfant.

La plupart des gens qui réussissent attribuent leur succès soit à leur talent, soit à leur travail acharné, soit aux deux. Et s’il n’y a aucun doute qu’il s’agit là d’éléments-clés du succès scolaire ou professionnel, ils ne sont probablement pas suffisants.

En effet, des habiletés acquises durant la petite enfance semblent être tout aussi importantes. C’est du moins ce qu’indiquent les résultats d’une recherche qui vient d’être publiée dans le American Journal of Public Health et qui porte sur les habiletés sociales de 753 jeunes du préscolaire.
Au début des années 1990, les habiletés sociales de ces jeunes ont été évaluées par leurs enseignants à l’aide d’une grille d’observation. Cette dernière permettait de coter plusieurs comportements sociaux, tels que la bonne écoute, le partage, la résolution de conflits, la coopération et l’entraide.

Des chercheurs se sont alors demandé si cette évaluation des habiletés sociales permettrait de prédire le cheminement scolaire et la situation sur le marché du travail. Ils ont donc examiné les parcours scolaires et professionnels des 753 jeunes, aujourd’hui âgés de 25 ans environ.

Or, il s’avère que les jeunes qui présentaient les meilleures habiletés sociales au préscolaire étaient deux fois plus nombreux à avoir fait des études universitaires que ceux qui montraient des habiletés faibles. Ils étaient également nettement plus nombreux à détenir un emploi à temps plein avant l’âge de 25 ans.

Inversement, les jeunes qui avaient montré de faibles habiletés sociales au préscolaire étaient beaucoup plus nombreux à ne pas avoir terminé leurs études secondaires, et donc à subir les difficultés d’emploi qui résultent d’une formation insuffisante. Une forte proportion d’entre eux avaient aussi connu des démêlés avec la justice avant l’âge de 25 ans. Les chercheurs ont évidemment pris soin d’analyser l’influence des variables qui auraient pu modifier ces résultats.

Ce n’est pas la première fois que la recherche met en lumière l’importance de la petite enfance et des apprentissages sociaux pour la réussite scolaire et professionnelle. Si vous voulez savoir si votre enfant réussira plus tard, vous n’avez donc qu’à observer comment il se comporte avec ses camarades. Collabore-t-il au lieu de toujours s’imposer? Écoute-t-il les autres ou les ignore-t-il?

La bonne nouvelle est que les jeunes enfants sont tout à fait en mesure d’apprendre ces comportements sociaux, au sein de la famille évidemment, mais aussi et surtout durant le préscolaire, alors qu’ils sont mis en contact avec les autres enfants de leur âge. L’entraînement à ces habiletés sociales aura ensuite un impact positif très important sur la réussite de l’élève.

Malheureusement, nous investissons peu en éducation préscolaire; c’est souvent en fait le premier niveau d’enseignement à subir des coupes lorsque les fonds se font rares. Nous oublions aisément que la réussite ou l’échec se décident tôt dans la vie de l’enfant.

Articles similaires

10:00 19 juillet 2021 | mise à jour le: 16 juillet 2021 à 10:41 Temps de lecture: 2 minutes
Test de civilisation