ÉLECTIONS - PAPINEAU

Papineau, la forteresse libérale de Justin Trudeau

Papineau, la forteresse libérale de Justin Trudeau
Photo: Paul Chiasson/La Presse canadienneLes libéraux ont fait de l'égalité entre les genres un trait caractéristique de leur mandat, de leur message et même de la personnalité de leur premier ministre.

La circonscription de Papineau est située en plein cœur de l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Nommée en l’honneur de l’ancien leader du Parti patriote, Louis-Joseph Papineau, elle est aujourd’hui considérée comme une forteresse libérale. Elle est d’ailleurs dirigée par nul autre que le premier ministre Justin Trudeau, qui remporté le siège en 2011 après un bref règne bloquiste.

De Guy Favreau à André Ouellet en passant par l’ex-ministre Pierre Pettigrew, les électeurs de Papineau ont effectivement pour habitude d’élire un député du Parti libéral.

Bref interlude bloquiste

Mais en 2006, l’ancienne présidente de la Fédération des femmes du Québec (FFQ), Vivian Barbot, avait causé la surprise en étant élue sous les couleurs du Bloc québécois. Elle a devancé le candidat libéral d’à peine 1000 votes.

Deux ans après, en 2008, c’est un jeune Justin Trudeau – qui en était à ses premiers pas en politique active –, qui lui a joué le même tour. Depuis, son siège n’a jamais vraiment été en danger.

On recense un peu plus de 110 000 habitants dans cette circonscription. De ce nombre, environ 51 000 d’entre eux ont joui de leur droit de vote au fil des élections fédérales. Ce qui donne un taux de participation moyen oscillant autour des 65%.

Depuis 2013, Papineau comprend aussi des portions des arrondissements d’Outremont et de Saint-Léonard.