Actualités
17:18 8 octobre 2019

Les Verts font campagne pour la ligne jaune à Longueuil

Les Verts font campagne pour la ligne jaune à Longueuil
Photo: François Carabin/MétroPierre Nantel et Elizabeth May, du Parti vert

Alors que le Parti libéral faisait mousser le projet de ligne rose à Montréal, mardi, la chef du Parti vert, Elizabeth May, faisait campagne à Longueuil pour appuyer son candidat Pierre Nantel, qui souhaite concrétiser le prolongement de la ligne jaune.

«Je tenais beaucoup à ce que Mme May s’arrête à la station Longueuil et puisse constater à quel point c’est vrai que ça fait cinquante ans qu’on a ce même édicule de métro», a affirmé M. Nantel.

«C’est parfait d’avoir une extension, mais c’est une question de financement. Dans le plan du Parti vert, nous nous engageons pour le financement fort du transport électrique», a ajouté la chef du Parti vert.

Les Verts mettent de l’avant la création d’un «fonds fédéral permanent de 3,4 G$ par année» directement accordé aux projets de transport collectif. Cette bourse viendrait au monde en 2028, «une fois que le programme de financement actuel du transport en commun sera terminé».

Un plan pas inventé

M. Nantel constate que son parti ne compte pas présenter un tout nouveau plan pour l’expansion de ce tronçon.

«Beaucoup de plans ont été présentés par la Ville de Longueuil, a observé le candidat dans Longueuil–Saint-Hubert. Éventuellement, on parle d’un parcours qui s’en va vers l’Est et va tourner autour de l’axe [du boulevard] Roland-Therrien.»

Le candidat vert considère que le prolongement pourrait permettre à 70 000 personnes supplémentaires de se rendre à Montréal en métro.

«Il y a des goulots d’étranglement au pied de tous les ponts sur la Rive-Sud», a poursuivi M. Nantel.

«J’ai constaté à maintes reprises à quel point le système a besoin d’une mise à jour. Ce n’est pas la faute du Réseau de transport de Longueuil, ce n’est pas la faute de Longueuil. C’est la faute d’un choix de société de mettre de l’avant le transport en commun ou pas» – Pierre Nantel, candidat du Parti vert dans Longueuil–Saint-Hubert

Le Parti vert peut devenir le porte-voix du projet de prolongement à Ottawa, croit d’ailleurs M. Nantel. «De faire le plus de bruit autour d’un enjeu, c’est loin d’être inutile», a-t-il affirmé