ÉLECTIONS - HONORÉ-MERCIER

Guy Croteau : revenir à la charge

Guy Croteau : revenir à la charge
Photo: Clara Loiseau

« Laisser sa marque ». C’est l’ambition de Guy Croteau, candidat du Parti conservateur dans Honoré-Mercier. Il tente, pour la deuxième fois, de ravir cette circonscription qui historiquement, a plus tendance à voter rouge que bleu.

C’est lors d’un voyage à Toronto en 2015 que Guy Corteau décide d’appeler le Parti conservateur pour proposer sa candidature.

« Quand tous les jours on se réveille, on regarde les nouvelles, on critique et l’on se dit que l’on ferait peut-être différemment ou mieux, à un moment donné, il faut le faire », explique le candidat.

La dernière fois, il n’a obtenu qu’un peu plus de 12% des suffrages.  Malgré tout, il retentera sa chance le 21 octobre.

Il ne cache pas qu’il y a une forme de motivation personnelle derrière son implication politique. « J’aimerais que les gens se souviennent et disent plus tard ‘’Guy a baissé nos impôts, on a eu plus d’argent dans nos poches ou on a plus de dette », confie-t-il.

Comptable depuis plus de vingt ans, Guy Croteau veut que ses connaissances professionnelles et personnelles bénéficient aux citoyens en leur offrant plus de liberté grâce à la finance.

« À la fin du mois, lorsque j’équilibre mes revenus et mes dépenses, j’ai une certaine liberté de choix, alors que quand je continue de m’endetter, je perds justement cette liberté ».

Conservateur depuis « toujours », son intérêt pour la politique se dessine pendant qu’il est au secondaire. Il suit alors après l’école des cours de politique. « C’est à partir de là que j’ai commencé à forger mes opinions et mes idées politiques », affirme-t-il.

Il se dirige finalement vers la finance, travaille pour différentes compagnies canadiennes et québécoise et obtient deux maîtrises à l’Université du Québec à Montréal. La première en comptabilité publique et la seconde en finance appliquée. Il devient par la suite membre de l’Ordre des Comptables professionnels du Québec.

Aujourd’hui, le candidat conservateur travaille pour une entreprise qui aide des personnes ayant des problèmes de santé mentale à réintégrer le marché du travail grâce à la restauration. Une mission qui lui permet de composer avec une problématique sociale et économique.

Natif de Saint-Léonard, Guy Croteau habite depuis de nombreuses années dans Pointe-aux-Trembles.