Formation et emplois

L'autocongratulation pour les employés surmenés et sous-payés

La majorité des employés qui doivent travailler plus longtemps sans compensation (62 %) prennent l’initiative de se récompenser eux-mêmes durant les heures de travail, révèle un récent sondage ADP Canada.

Parmi les récompenses retenues, on note : quitter le travail plus tôt (53 %), travailler plus lentement (27 %), utiliser des congés de maladie (23 %), prendre de plus longues pauses-repas (21 %) et arriver en retard (16 %).

Près de  21 % des Canadiens font des heures supplémentaires, et 4 travailleurs sur 10 (37?%) parmi ce groupe, n’obtiennent aucune compensation ni congé supplémentaire pour ce surcroît de travail.

La faute à la conjoncture
Le sondage indique que la crise économique a contraint un grand nombre de gens à modifier leurs habitudes de travail. Selon les résultats, 20?% affirment avoir changé leurs habitudes de travail, notamment en rapportant plus souvent du travail à la maison, en travaillant pendant leur pause-repas ou en évitant d’utiliser leurs congés de maladie.

«Travailler plus longtemps ne signifie pas toujours travailler mieux», a néanmoins averti par communiqué Stefan Sarazen, vice-président d’ADP Canada.Au total, 956 répondants ont été interviewés entre le 22 et le 28 janvier.

Articles récents du même sujet