Formation et emplois

Coût des études universitaires: établir un budget et le respecter est crucial

Richard Woodbury - Métro Canada

Il est crucial que les étudiants établissent un budget et le respectent pour ne pas souffrir de problèmes financiers pendant leurs études universitaires. «Si les jeunes veulent passer au travers de l’année et réussir leur programme, à mon avis,  le respect du budget est prioritaire», affirme Frances Cody, respon­sable du logement et de l’aide financière à l’Univer­sité Mount Saint Vincent d’Halifax. 

Et les étudiants doivent faire la distinction entre leurs besoins et leurs désirs au moment de dresser un budget, précise Laura Stanbra, directrice de l’aide financière et des bourses à l’Université Concordia, à Montréal.

Ainsi, il est important de prendre en considération d’autres coûts que les frais de scolarité et les manuels, comme le transport, le loyer, la nourriture et les vêtements. «Ils peuvent rapidement atteindre un montant élevé», souligne Mme Stanbra.

Des conseils gratuits
Pour les étudiants, le défi réside en partie dans le fait qu’ils ont à gérer leurs finances pour la première fois. Toutefois, il y a une bonne nouvelle : la plupart des universités offrent gratuitement des conseils aux étudiants qui en ont besoin afin de les aider à redresser leurs finances, et octroient parfois de l’aide financière.

«Nous sommes là pour les aider à trouver des façons d’économiser et d’accéder à d’autres sources de financement», mentionne Claudia Barrett, directrice adjointe des bourses d’études et de l’aide financière à l’Univer­sité de Calgary.

«Et ce n’est pas le moment d’être timide! s’exclame le professeur à la Rotman School of Manage­ment de l’Université de Toronto Eric Kirzner. Il ne faut pas  laisser un petit problème s’aggraver.»

Selon ce dernier, il est indispensable que les étudiants qui connaissent des difficultés financières fassent preuve d’ouverture à cet égard. Il précise que toutes sortes de personnes sont aux prises avec des difficultés financières et qu’il n’y a aucune raison d’avoir honte.

Un budget mensuel
M. Kirzner recommande par ailleurs de se faire un budget tous les mois. Un budget hebdomadaire est trop rigoureux, tandis qu’une période de deux mois est trop longue. Il conseille de faire attention à la dépense dès le départ pour pouvoir bénéficier d’un petit coussin et faire quelques folies plus tard. En outre, cette marge de manÅ“uvre peut s’avérer capitale si des dépenses imprévues se présentent en cours de route.

«La majorité des étudiants mènent un train de vie plutôt modeste, constate pour sa part Mme Stanbra. Lorsqu’on a un budget dont la marge de manÅ“uvre est mince, une seule dépense inattendue peut faire en sorte qu’on défonce ce budget mensuel au lieu de le respecter.»

Mme Barrett suggère aux étudiants d’autres trucs pour économiser de l’argent, comme examiner de près leurs frais bancaires et savoir exactement ce qui est inclus ou non dans leur forfait.

Autre conseil : les étudiants devraient payer leurs achats en argent comptant, si possible. Ceux qui détiennent une carte de crédit devraient s’assurer de régler le solde mensuel en totalité et à temps. De cette manière, ils n’auront aucun intérêt à payer et amélioreront constamment leur cote de crédit. En outre, ils devraient prêter attention au taux d’intérêt.

Le logement
Mme Cody recommande aux étudiants qui habitent hors campus d’opter pour des baux de 8 mois plutôt que de 12. «Beaucoup d’étudiants n’arrivent pas trouver de sous-locataires pour l’été», constate-t-elle.

Finalement, elle conseille aux étudiants de dénicher des bourses d’étu­des sur le web, dans des sites comme boursetudes.com, et de se renseigner auprès de groupes communautaires et civiques locaux sur de possibles bourses.

Articles récents du même sujet