Formation et emplois

Offres d'emploi: les bons candidats se font plutôt rares

Bien que les employeurs reçoivent en ce moment un nombre très élevé de curriculums vitæ, il semble toujours aussi difficile de trouver le bon candidat. Un récent sondage de Robert Half Inter­national indique que 65 % des directeurs généraux rencontrent régulièrement en entrevue des candidats qui ne répondent pas aux attentes suscitées par des CV prometteurs.

«Un curriculum vitæ ne donne qu’un aperçu des compétences d’un candidat, a résumé par voie de communiqué Kathryn Bolt, présidente de district des activités canadiennes de Robert Half International. C’est l’interaction directe avec le candidat qui permet de s’assurer que ce dernier possède les compétences nécessaires.»

Le sondage a été mené par une firme de sondage indépendante auprès de 100 cadres supérieurs canadiens.

Articles récents du même sujet