Formation et emplois

Un nouveau guide écolo pour le bureau

Avis aux écolos en cravate : si vous voulez rendre votre entreprise ou votre département plus vert, Le guide de gestion et d’implantation d’une politique de développement durable est pour vous.

Même si le titre est un peu pompeux, cet ouvrage,  téléchargeable sur l’internet, est beaucoup plus avenant. Il répertorie en fait une foule de trucs qui permettent à chacun de  réduire son empreinte écologique au bureau. En voici un aperçu.

Peinture
Éviter les peintures à l’alkyde, qui contiennent des solvants, des résines de polyester nocives pour l’environnement et, souvent, des composés organiques volatils (COV). Préférer des produits de la marque de commerce Boomerang, de l’entreprise Peintures récupérées du Québec, ou les peintures dites naturelles.

Ampoules
Les prometteuses fluocompactes, qui consomment 75?% d’énergie de moins et durent 13 fois plus longtemps, contiennent néanmoins du mercure. Une voie à envisager : les ampoules DEL (diodes électroluminescentes), qui font leur apparition dans l’éclairage urbain.

Design
Plusieurs professionnels offrent désormais des services écoresponsables. On peut les trouver sur des sites internet comme ceux d’Écohabi­ta­tions, d’Équi­terre ou d’Éthiquette.

Papier
L’idéal est un papier fait à 100 % de papier recyclé. Le logo FSC atteste que le papier est composé d’un certain pourcentage de matières recyclées ou fabriqué à partir d’arbres de forêts gérées de matière responsable.

Articles de bureau
Pour éviter le greenwashing des entreprises soi-disant vertes, le site EcoLogo certifie plusieurs centaines de produits équitables, du stylo au fauteuil de bureau en passant par le savon pour la salle de bain! À consulter absolument : le site d’Éco2 (www.eco2.ca).
   
Le guide de gestion et d’implantation d’une politique de développement durable est téléchargeable sur le site internet d’EnviroCompétences, concepteur du projet.   
www.envirocompetences.org
 

Articles récents du même sujet