Formation et emplois

La maternité pénaliserait les femmes

Un rapport des Services économiques TD sur l’impact économique de la maternité estime que l’écart de salaire entre les hommes et les femmes est surtout dû aux pénalités que les mères subissent chaque fois qu’elles quittent le marché du travail et le réintègrent.

«Des études précédentes sur les différences de salaire entre les sexes, commente Beata Caranci, économiste en chef adjointe aux Services économiques TD et coauteure du rapport, ont permis de découvrir qu’environ la moitié d’un écart de 20 % observé entre les sexes ne peut pas être expliquée par les facteurs qui déterminent habituellement les salaires (l’expérience, les heures travaillées, la profession, le secteur d’activité, l’âge, ect.)

Cet écart salarial ne viendrait pas d’une discrimination, mais du fait que les femmes quittent le marché du travail pour des raisons liées à la famille ou à la maternité. Les auteurs du rapport ont aussi découvert que les femmes peuvent réduire cet écart en acquérant plus d’expérience avant de laisser temporairement leur emploi, quelle que soit la durée de leur absence du marché du travail.

Retourner chez le même employeur entraîne aussi une pénalité salariale moins importante, puisque les réseaux sociaux et autres compétences propres à l’entreprise sont conservés.

Articles récents du même sujet