Formation et emplois

Mythes et réalité des postes temporaires

Le travail sur une base temporaire demeure un aspect intéressant du marché de l’emploi actuel, ce qui n’empêche pas de nombreuses personnes de croire qu’aucun poste de ce type n’est offert dans leur secteur ou à leur niveau. Voici trois idées préconçues au sujet du travail temporaire répertoriées par Accountemps, une entreprise de recrutement temporaire spécialisée en finances, et ce qu’il en est réellement.

Mythe no 1 : Les postes temporaires offrent un revenu peu élevé.

Réalité : Le revenu rattaché aux postes temporaires et contractuels équivaut habituellement à celui offert aux employés salariés, et les personnes ayant les compétences les plus recherchées peuvent souvent obtenir une prime.

Mythe no 2 : Les postes temporaires ne doivent pas faire partie du curriculum vitæ.
Réalité :
Les postes temporaires doivent figurer dans le CV. Désignez comme em­ployeur la société de dotation et décrivez les tâches que vous avez effectuées.

Mythe no 3 : Le travail temporaire vise principa-lement des postes peu spécialisés.
Réalité :
La croissance la plus forte du travail temporaire est enregistrée dans les professions libérales et techniques, car les entreprises aussi bien que les professionnels ont constaté que la souplesse accrue rattachée à ce type de postes offre des avantages.  métro

Articles récents du même sujet