Formation et emplois

Maxime Baron, luthier

Photo: Daphné Caron/Urbania

Dans l’ancienne bâtisse Cadbury, une dizaine de luthiers se cordent dans un atelier du sous-sol. Parmi eux, Maxime Baron, 22 ans, aspire à fabriquer les meilleures guitares du monde.

Comment devient-on luthier?
Moi, je suis passé par l’atelier Bruand, une école affiliée au Collège Édouard-Montpetit.

T’as pas appris avec un vieux luthier dans un atelier plein de poussière?
Non, ça ne fonctionne pas vraiment par compagnonnage au Québec! Mais ici, je travaille parfois avec Marc Lupien, des guitares XXL. C’est une sommité. Quand je fais face à des défis, il m’aide.

C’est quoi, vos plus grands défis, en lutherie?
L’approvisionnement en bois. On a beaucoup d’essences intéressantes au Québec, mais on ne peut pas se contenter de ça. On utilise parfois six ou sept essences de bois différentes dans une guitare, comme de l’épinette, de l’acajou ou du bois de rose, qui a une qualité acoustique exceptionnelle. Comme il est toxique, ça nous prend un purificateur d’air, sinon c’est mauvais pour les poumons. Plusieurs vieux luthiers ont des difficultés respiratoires.

Est-ce que c’est un métier dangereux?
Oui. On dit que t’es chanceux si tu finis ta carrière avec tes 10 doigts. On travaille avec des outils hyper tranchants, parce que ça demande beaucoup de précision. Beaucoup plus qu’en ébénisterie, parce que la moindre imperfection a un impact sur le son.

Combien de temps ça te prend, fabriquer une guitare?
De trois à six mois. Comme ce sont des guitares uniques, on doit constamment fabriquer des machines pour réaliser différentes parties d’instrument. Par exemple, pour ma dernière guitare, j’ai dû bricoler quelque chose pour coller la table, qui est formée de deux pièces. C’est mon sixième instrument. On gagne surtout notre vie à réparer des guitares.

Combien peux-tu les vendre?
Les miennes se vendent entre 2 000 $ et 3 000 $. Les guitares de luthier, c’est moins cher qu’on pense, surtout chez un luthier en début de carrière. Les gens sont prêts à payer 3 000 $ pour une Gibson alors que, pour le même prix, ils pourraient avoir une guitare faite sur mesure.

Est-ce que des musiciens connus jouent de tes guitares?
Je suis en pourparlers avec un artiste en ce moment, mais je ne peux pas dire son nom. Dans le domaine, c’est dur de percer auprès des artistes parce que les grosses compagnies leur offrent des instruments gratuitement, pour qu’ils en fassent la promotion. Mais quand un musicien essaie une de mes guitares, il voit tout de suite la différence!

Articles récents du même sujet