Inspiration

Quiz – Quel type d’écoanxieux êtes-vous?

écoanxieux
Photo: Photo IStock

Quand vous constatez l’augmentation des catastrophes naturelles (feux de forêt, ouragans, inondations), vous vous dites…

A) «Ça ne va vraiment pas bien sur la planète, hein?»
B) «Il faut agir, ça presse.»
C) «C’est sûr qu’il reste moins de 20 ans à vivre.»
D) «Une chance que ça arrive moins au Québec.»

Quand vous voyez quelqu’un boire dans une bouteille d’eau en plastique (à usage unique)…

A) Vous vous croisez les doigts pour qu’il la remplisse une autre fois.
B) Vous lui demandez gentiment s’il a une bouteille réutilisable.
C) Vous lui dites que ça ne se fait pas et que la planète se meurt à cause de lui.
D) Vous pensez : «Qu’il fasse ce qu’il veut!»

Quand vous avez pris connaissance du dernier rapport du GIEC sur les changements climatiques, vous avez…

A) Fait le saut, vous qui pensiez que la situation climatique n’était pas si alarmante.
B) Eu une petite chaleur en vous informant davantage sur les principales menaces et avez établi un plan d’action.
C) Senti la Terre trembler, puis avez signé toutes les pétitions sur l’environnement en obligeant vos amis à faire de même.
D) Fermé la télé. C’était trop déprimant!

Quand vous apprenez que le Canada continuait d’enregistrer des hausses d’émissions de gaz à effet de serre en 2019, vous vous dites…

A) «Ayoye! […] Bon, je vais aller laver le char, moi.»
B) « Ça n’a pas d’allure! J’agis dès maintenant pour que ça change.»
C) «C’est trop tard, on ne peut plus revenir en arrière!»
D) «C’est normal, on est toujours plus sur la planète!»

Quand vous apprenez que des espèces animales et végétales sont en voie d’extinction, que la biodiversité est sérieusement menacée à plusieurs endroits dans le monde…

A) Vous comprenez la situation, mais n’agissez pas dans l’immédiat.
B) Vous vous inquiétez au point de changer votre alimentation en délaissant certaines espèces afin de rééquilibrer la chaîne alimentaire.
C) Vous angoissez à l’idée d’aller faire l’épicerie puisque vos choix pourraient représenter une menace pour la planète.
D) Vous ne changez rien, en croyant que la biodiversité du Québec est moins affectée qu’ailleurs.

Quand plusieurs villes du Québec battent des records de chaleur, vous…

A) Vous désolez de la situation.
B) Êtes bouleversé et en parlez avec votre entourage afin de trouver des solutions communes.
C) Paniquez en pensant aux glaciers qui fondent.
D) Partez l’air climatisé.


Résultats

L’écoanxieux du dimanche (Vous avez obtenu une majorité de A)

Vous vous souciez de l’environnement et vous désolez des menaces pour l’avenir de la planète. Vous posez des gestes pour amoindrir votre impact, mais l’écoanxiété n’est pas un fardeau quotidien pour vous.

«On ne peut pas se priver des sources d’information qui parlent des problématiques, il faut demeurer informés, mais on peut choisir des médias moins sensationnalistes qui proposent des solutions», explique la psychologue Geneviève Beaulieu-Pelletier. «Il y a un équilibre à trouver entre lucidité, et capacité à fonctionner et à agir.»

L’écoanxieux actif (Vous avez obtenu une majorité de B)

Vous êtes bien conscients des enjeux environnementaux et ça vous préoccupe beaucoup par moments. Vous êtes loin d’être seul(e). Pour pallier les projections futures inquiétantes et votre stress grandissant, vous essayez de faire une différence en passant à l’action. Vous gardez espoir en l’avenir, sans non plus adopter la pensée magique que la Terre s’autosauvera.

«Poser des actions, ça nous permet de faire sens avec nos pensées, de s’ancrer dans le présent. Oui, il faut agir, mais pas en regardant la fin du monde», explique Christina Popescu, doctorante en psychologie sociale, qui étudie l’écoanxiété.

L’écoanxieux défaitiste (Vous avez obtenu une majorité de C)

Vous êtes tellement à l’affût de l’urgence climatique que vous perdez parfois foi en l’humanité, qui vous laisse croire qu’un désastre environnemental est inévitable.

S’il est «normal, sain et logique» d’être écoanxieux, selon la psychologue Karine St-Jean, il faut demander de l’aide lorsque l’anxiété «prend de l’intensité, affecte notre sommeil, notre appétit, notre relation avec les autres. [Même chose], si ça affecte notre capacité à nous concentrer ou à travailler». Autrement dit, avant de penser à vous construire un bunker de fin du monde, partagez vos craintes avec un professionnel de la santé.

Si vous avez obtenu une majorité de D, vous vivez peut-être dans le déni, suggèrent les psychologues interviewées. Et le déni, ça fait rarement avancer les choses. Ouin.

Aucune donnée scientifique ne catégorise les niveaux d’écoanxiété. Ce quiz vise avant tout la conscientisation. Si vous sentez que l’(éco)anxiété a un impact négatif sur votre santé mentale, consultez un professionnel de la santé ou appelez Écoute Entraide. 1 855 EN LIGNE (365-4463) www.ecoute-entraide.org

Envie de jaser écoanxiété?

L’OBNL Éco-motion propose une plateforme d’éducation populaire qui explore le rôle des écoémotions en lien avec l’action climatique. Y sont offerts des ateliers, des conférences et des thérapies de groupe ou individuelles dans divers milieux et destinés à une clientèle variée afin de s’adapter collectivement aux changements socioenvironnementaux.

Articles récents du même sujet