Soutenez

Baisse importante des ventes immobilières à Montréal

Photo: iStock

Le mois de décembre dernier a vu une baisse de 39% des ventes immobilières dans le Grand Montréal comparativement à l’année dernière, selon le dernier recensement de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

Dans la région métropolitaine, 2232 transactions résidentielles ont eu lieu, soit 1141 transactions de moins qu’en décembre 2021. La dernière fois que les ventes avaient été aussi basses en décembre remonte à l’année 2014.

«Bien que le mois de décembre ne soit généralement pas le mois le plus représentatif de la dynamique effective du marché, on remarque tout de même un certain attentisme ambiant», explique le directeur du Service de l’analyse de marché de l’APCIQ, Charles Brant. Celui-ci voit dans ces données l’espoir d’une baisse de prix de la part des acheteurs. Le prix médian d’une maison unifamiliale a régressé de 3% par rapport à décembre 2021. Pour les plex, ce chiffre a connu une chute de 6% sur la même période.

Les inscriptions à la vente ont augmenté en moyenne de 84%. Cette hausse est largement au-dessus de la moyenne provinciale (56%) et touche principalement les périphéries de l’île de Montréal, où les résidences unifamiliales ont connu une augmentation de 118%. Ce déséquilibre, ainsi que l’accumulation des inscriptions déjà en vigueur, pourrait donner raison à ceux qui préfèrent attendre, selon Charles Brant.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.