Manger et boire local
07:51 21 mars 2011 | mise à jour le: 11 mai 2012 à 17:01 temps de lecture: 3 minutes

Je n'ai pas d'amis

Si quelqu’un vous disait qu’il vit seul et n’a pas d’amis, votre première réaction serait sans doute de le plaindre et de penser : «Je vais être son ami(e), moi.» Mais je parie que si vous appreniez à connaître cette personne, vous comprendriez pourquoi elle est isolée. Ne pas avoir d’amis et passer beaucoup de temps seul n’est pas nécessairement un problème, si c’est ce que la personne désire. Cependant, je crois que cela peut signaler que cette personne a certains partis pris, croyances ou perceptions négatifs à l’égard des autres ou même à son propre égard.

Parti pris négatif à l’égard de soi-même
Certaines personnes n’ont pas d’amis parce qu’elles manquent de confiance en elles. Les personnes timides, celles qui ont peur du rejet ou d’être jugées de façon négative ont tendance à éviter les contacts sociaux. Ayant peu confiance en elles-mêmes, elles posent rarement les simples gestes nécessaires pour établir ou maintenir des relations sociales, comme faire un appel téléphonique, suggérer une sortie ou accepter une invitation, malgré l’inconfort que cela peut causer.

Ces personnes peuvent avoir tout ce qu’il faut pour se faire des amis; elles peuvent être intéressantes, bienveillantes, amusantes, etc., mais elles fuient les relations sociales. Et le résultat est le même que pour celles qui n’ont pas ces qualités.

Parti pris négatif à l’égard des autres
Parfois, le parti pris négatif vise les autres. Par exemple, certaines personnes ont de la difficulté à faire confiance aux autres, ce qui est un sérieux handicap aux relations sociales. C’est presque une garantie d’isolement. Il se peut que des gens n’aient pas d’amis parce qu’ils sont trop pointilleux et difficiles à satisfaire. Ceux qui attendent trop des autres ou insistent pour que les choses se fassent à leur façon sont considérés comme négatifs, despotiques et trop affirmés. Ils seront constamment déçus par les autres; et les autres les éviteront constamment.

Si vous n’avez pas d’amis parce que vous n’en voulez pas, soit. C’est votre vie. Mais si vous vivez dans l’isolement contre votre gré, vous devez vous demander pourquoi. Si vous faites preuve de négativité envers les autres, peut-être vos attentes sont-elles trop élevées. Il se peut que vous ayez à cultiver votre tolérance et à accorder un peu plus de mérite aux autres. Par contre, si votre négativisme est dirigée contre vous, vous pourriez vous-même accorder plus de mérite. Prenez votre place dans la société.

Articles similaires