Jeux vidéo
19:49 1 juin 2020 | mise à jour le: 1 juin 2020 à 20:30 temps de lecture: 5 minutes

Le futur du gaming attendra

Le futur du gaming attendra

Coup de théâtre : l’événement Future of Gaming n’aura pas lieu cette semaine. Sony nous préparait un déluge d’infos concernant sa console PlayStation 5, mais il n’en sera rien.

« Nous avons décidé de repousser l’événement PlayStation 5 prévu pour le 4 juin. Bien que nous comprenions que les joueurs à travers le monde sont excités de voir des jeux PS5, nous ne croyons pas que l’instant présent est propice aux célébrations. Pour l’instant, nous souhaitons reculer et laisser la place à des voix plus importantes », a communiqué Sony sur les réseaux sociaux.

Les jeux vidéo et la politique

Au premier abord, l’annonce de Sony peut surprendre. Pourquoi tant de hype autant d’un événement que pour le repousser indéfiniment? Et pourtant, quand on creuse un peu, tout devient clair : les États-Unis sont balayés par une vague de mécontentement généralisé et ses citoyens demandent réparation.

À moins que vous ne viviez au fin fond d’une caverne depuis la dernière semaine, vous savez que la mort de George Floyd au Minnesota s’est avérée une véritable étincelle d’une poudrière qui prend de l’expansion depuis des décennies. En annulant son événement jeu vidéo, Sony laisse la tribune à ceux et à celles qui luttent chaque jour pour une société plus juste, plus égale.

Ce ne sont pas des promesses vaines non plus. Il serait trop facile d’utiliser ce contexte historique pour bien paraître. Sony a plutôt décidé de joindre l’acte à la parole et égalise tous les dons versés au mouvement #BlackLivesMatter.

La société est même allée plus loin dans sa prise de position :

« Demeurer silencieux face à la violence et au racisme que les Noirs subissent revient à être complice. Nous sommes solidaires aujourd’hui et chaque jour avec la communauté noire », a déclaré Sony sur Twitter.

Les studios s’indignent devant le racisme

Après Sony, c’était au tour du studio Naughty Dog de se positionner contre le racisme et d’envoyer un message d’espoir à ceux et celles qui militent pour un monde meilleur dans les rues.

« Ce n’est pas le moment pour nous de nous taire. Depuis trop longtemps, trop de gens souffrent par la faute d’un problème systémique en Amérique. Trop de gens ont perdu des fils, des filles, des frères, des soeurs, des pères et des mères. Nous sommes solidaires contre le racisme et l’injustice. Il est temps pour nous tous de jouer notre rôle et mettre fin au racisme et à la violence contre les Noirs. Plusieurs d’entre nous à Naughty Dog donnent pour des causes nationales et locales. Veuillez considérer faire un don vous-même. Nous espérons voir le début d’un changement durable pour les personnes de couleur en Amérique ».

Riot Games, le studio derrière League of Legends, partage le même point de vue.

« Aux côtés de notre nation, nous avons le coeur gros alors que l’espoir semble perdu et que la confiance a été rompue. Riot Games est solidaire avec la communauté noire contre les actes d’injustice, de racisme, de préjudice et de haine. Le silence n’est pas une option. Laissons nos voix collectives s’élever et nos actions faire du ‘progrès’ une réalité. Il est temps de s’unir grâce à nos compétence et à nos talents de la façon la plus percutante qui soit. Nos communautés de personnes de couleur méritent mieux. Black lives matter. »

Microsoft, EA Sports et plusieurs autres sociétés ont depuis levé le poing en signe de solidarité envers le mouvement BlackLivesMatter. Donc oui, le futur du gaming attendra, car il y a des enjeux beaucoup plus sérieux à régler avant.

Articles similaires