Jeux vidéo
21:19 1 juin 2020 | mise à jour le: 1 juin 2020 à 21:30 temps de lecture: 6 minutes

Kind Words: des mots gentils en ces temps difficiles

Kind Words: des mots gentils en ces temps difficiles

Au début du confinement, Animal Crossing : New Horizons tombait à point. Il procurait l’évasion et le calme dont nous avions tant besoin. Deux mois plus tard, les bulletins de nouvelles et les réseaux sociaux ne font qu’aggraver notre angoisse. Ils sont devenus des musées d’horreurs bourrées d’injustice effroyable, de haine sans limites, et de fausse controverse de la part de gens qui ont trop de temps libre. C’est difficile, voire impossible, de garder le moral. J’attire votre attention sur un second jeu qui vous sauvera peut-être d’une dépression.

Kind Words, une véritable thérapie

Kind Words est un petit bijou à 6 $ dans lequel on envoie des mots gentils à des utilisateurs anonymes. C’est un « safe space » d’une force inouïe, assez puissante pour vous extirper ces larmes qui étaient, elles aussi, enfermées depuis trop longtemps.

Votre personnage est assis à son bureau dans sa chambre, prêt à rédiger une lettre sur de la musique lo-fi relaxante. Tout est 100 % anonyme. On vous demande de ne pas écrire de renseignements personnels: même votre nom sera réduit à une seule lettre.

Évidemment, tout ce qui est dit doit être positif. Les commentaires négatifs ou utilisateurs problématiques peuvent être reportés, mais je n’en ai vu aucun. Soyons francs: les gens qui sont attirés par un jeu indépendant dans lequel on s’envoie des mots doux sont loin d’être les joueurs toxiques qui vous insultent dans votre FPS en ligne.

Trois options s’offrent à vous. Vous pouvez répondre à un message, en publier un, ou lire les mots d’encouragement flottant sous forme d’avion de papier.

Le pouvoir de l’entraide

La première chose qui vous frappera en lisant les questions des utilisateurs, c’est la détresse qui en émane. Le décès d’un proche, une séparation, une solitude insupportable, une réorientation de carrière, une dépression profonde.

Parfois, on ne sait pas quoi dire, ou ne somme pas équiper pour répondre. Alors on passe au prochain. Mais lorsqu’on peut aider quelqu’un, il faut sauter sur l’occasion.

Si vous êtes dans votre adolescence, profitez de cet endroit secret pour demander de l’aide. Si vous êtes adulte, peut-être que vous avez déjà vécu la situation de l’un des utilisateurs. Vous êtes alors en parfaite position pour aider.

Est-ce égoïste tout ça? Est-ce qu’il faut se méfier du bonheur que l’on ressent après avoir aidé quelqu’un? Pas si votre réponse était sincère, positive et avec une bonne intention. Tout le monde y est gagnant.

Pour vous remercier, les utilisateurs peuvent vous envoyer un autocollant. Il s’ajoute à une collection, que vous pouvez vous-même envoyer par la suite. Collectionnez-les tous!

Le retour du balancier

Après avoir vu les autres utilisateurs s’ouvrir à vous, on devient plus confortable de s’ouvrir soi-même et de demander de l’aide.

En fait, la rédaction de votre appel à l’aide est déjà bénéfique, puisqu’il vous oblige à faire un peu d’introspection pour trouver comment exprimer le mal que vous ressentez. Mieux encore, l’anonymat aide à oublier votre égo, celui qui vous empêche de parler de vos problèmes à un proche, ou même à un psy.

Rien ne remplace un psychologue, mais parfois, ça fait du bien de parler.

Lorsque votre courte question est prête, le facteur (un joli faon!) la prend, et vous assure que vous recevrez des réponses. Effectivement, après quelques heures, j’étais surpris de voir que déjà reçues cinq réponses.

Peut-être que certains conseils seront maladroits. Peut-être même que d’autres n’auront pas saisi votre question. Mais une chose est sûre, il y en aura au moins une qui vous fera du bien. Parfois, c’est juste un petit mot d’encouragement, parfois, une vraie solution qui ne vous était pas venue à l’esprit.

Une vague de positivisme

Entre deux rédactions de message, vous verrez passer des avions de papiers. Ce sont des mots d’encouragement ou des conseils. Ils sont aussi courts d’un tweet, mais font vraiment du bien. Vous pouvez aussi en écrire!

Cette vague de positivisme peut changer votre humeur et grandement améliorer votre journée.

Ce jeu de Boston par le studio Popcanibal, et publié par Humble Bundle faisait justement partie du Humble Monthly de juillet 2019. À l’époque, c’était un jeu téléchargeable sans DRM, mais depuis, une clé Steam a été offerte aux détenteurs du bundle, alors vous le possédez peut-être! Il a gagné le prix « social impact » au dernier Game Awards, et c’était totalement mérité.

Kind Words est une thérapie pour 6 $ : une véritable aubaine. Il est disponible sur Steam pour PC, Mac et Linux, ainsi que sur le Humble Store.

Articles similaires