Jeux vidéo
22:40 14 juin 2020 | mise à jour le: 14 juin 2020 à 23:29 temps de lecture: 4 minutes

Quand les animaux font du skateboard

Quand les animaux font du skateboard

Avec maintenant plus de 8000 nouveaux jeux lancés sur Steam chaque année, certains hasards sont inévitables. 

L’absence de jeux de skateboard dans la dernière décennie, combinée à une tendance pour les jeux mignons nous donne un résultat hilarant. Qui aurait cru que 2020 serait l’année des jeux mettant en vedette animaux en skateboard? En voici QUATRE!

Skatebird

Skatebird est beaucoup plus qu’un jeu de mot! Si on met de côté son style absurde, on réalise qu’il a le potentiel de combler le vide créé par les jeux de planche de style simulation (Session et Skate), en offrant une jouabilité penchant plutôt du côté arcade comme les classiques de la première PlayStation. Sa bande-annonce nous envoie d’une vague de nostalgie qui nous rappelle nos premières pirouettes dans Tony Hawk Pro Skater. 

L’un des personnages jouables sera un petit faucon nommé «Tiny Hawk». Quoi dire de plus?

Consultez sa page Steam pour l’ajouter à votre liste de souhait!

Gori: Cuddly Carnage

Dans un tout autre registre, Gori : Cuddly Carnage est un hack and slash dans lequel un chat utilise son hoverboard comme arme, pour trancher son chemin au travers des hordes de licornes jouets meurtriers. Ça arrive.

Chapeau au développeur, qui a choisi d’aller plus loin que la thématique zombie traditionnelle, en optant pour une idée cauchemardesque que l’on n’oubliera pas de sitôt.

Encore une fois, concept absurde, mais qui cache une mécanique de jeu unique et innovatrice, soit un hoverboard qui justifie les mouvements rapide et fluide, servant eux-mêmes à vous défendre. C’est génial. Souhaitons simplement que la prise en main soit aussi efficace que son concept! Plus de détails sur sa page Steam.

Wave Break

Dans un monde inspiré de Miami Vice et des années 80’s, un ours et une loutre tentent de démanteler la mafia à bord de leur jet-ski. Oui oui, je vous jure.

Bon, j’avoue que celui-ci est du jet-ski et non du skate, mais même le développeur ne se cache pas pour dire que Tony Hawk est sa principale influence (et probablement Wave Race)! Son système de pointage nous encourage à enchaîner les pirouettes, tout en ralentissant le temps pour éliminer les ennemis à grand coup d’explosion et de balle dans la tête.

Ce mélange de jeu de tir et de skate ouvre la porte à une foule de modes multijoueur locale et en ligne, qui sera une réelle valeur ajoutée à sa campagne solo. 

Je n’ai aucun doute que Wave Break sera l’un de ces succès indie surprise que personne n’a vus venir. Alors maintenant que le secret est levé, ajoutez-le à votre liste de souhait sur Steam pour être certain de ne pas l’oublier!

Ollie-Oop

C’est Ollie, un chien en skateboard qui sert de protagoniste à ce platformer 3D. On nous promet de grands environnements open-world à explorer, des missions, des collectibles et même des boss.

C’est mignon, mais un peu amateur pour le moment. Le nom de la compagnie qui développe Ollie-Oop ne m’inspire pas confiance, mais qui sait, peut-être qu’« Almost Playable Games » nous offrira un jeu de qualité? Pas de date de sortie est encore décidée, mais sa page Steam est déjà en ligne.

Un texte de Martin Brisebois

Articles similaires