Ahuntsic-Cartierville

Marie Montpetit soutient Dominique Anglade

Marie Montpetit soutient Dominique Anglade
Photo: Archives/Métro MediaMarie Montpetit ne briguera pas la chefferie du PLQ et apporte son soutien à Dominique Anglade.

La députée provinciale de Maurice-Richard, Marie Montpetit a annoncé qu’elle renonçait à la course à la chefferie du Parti libéral du Québec (PLQ) et apportait son appui à la candidature de Dominique Anglade, députée de Saint-Henri-Sainte-Anne.

«Je désire tout d’abord remercier les militants qui ont vu en moi, une chef potentielle et qui m’ont abordé au cours des derniers mois. Cela m’a permis de réaliser une profonde réflexion et d’avoir d’intéressantes discussions avec les militants libéraux, avec mes proches et avec mon équipe sur les besoins réels de notre parti et sur mes ambitions personnelles. Il est alors devenu clair pour moi que la chefferie n’était pas un défi que je désirais relever durant les prochains mois», a indiqué Mme Montpetit lors d’une déclaration prononcée  le 10 septembre au chalet d’accueil du parcours Gouin, à Ahuntsic.

Selon un communiqué publié à l’issue de cette déclaration, Mme Montpetit s’est dite convaincue que le PLQ doit être dirigé par une personne qui a l’expérience du service public et du secteur privé, qui a à cœur le développement durable et par un chef qui représente «une nouvelle génération d’idées et une vision moderne du débat politique».

«Lorsque ces éléments sont apparus dans mes discussions, il est devenu clair que la meilleure personne pour diriger ce parti est Dominique Anglade. En tant que mères de famille, jeunes élues et femmes en politique, nous avons une vision du Québec et de ses valeurs qui se ressemble et je suis également très admirative de son impressionnant parcours professionnel», a affirmé Mme Montpetit.

La course à la direction du PLQ sera déclenchée le 23 novembre. La période de mises en candidatures devrait se terminer au début de février 2020. Dominique Anglade a déjà l’appui de huit députés au caucus libéral et mène sa campagne auprès des militants partout au Québec.